Leuk Sénégal - Le meilleur de l'actualité sénégalaise

Switch to desktop Register Login

La presse de l'opposition à fond sur la santé du Président Alassane Ouattara

Les journaux quotidiens ivoiriens proches de l’opposition ont largement commenté dans leur parution de mardi, la santé du Président Alassane Ouattara après son intervention chirurgicale en France.

Après l'aveu tardif de la présidence, écrit Notre Voie, le journal officiel du Front populaire ivoirien (FPI, le parti de Laurent Gbagbo), « tout sur le mal qui ronge Alassane Ouattara ». Ce quotidien, révèle l'histoire de l'opération chirurgicale. 

A la Une de Le Temps, « un spécialiste explique le mal de Ouattara ». Ce journal dénonce un « communiqué bizarre » de la présidence ivoirienne avant de s'interroger sur les aptitudes du Chef de l'Etat, Alassane Ouattara à diriger. 

« Opéré à Paris, tout sur le mal qui ronge Alassane Ouattara », écrit LG infos en faisant des révélations sur les nombreux voyages de Ouattara. « La fièvre s'empare du palais d'Abidjan », ajoute ce quotidien qui renseigne par ailleurs, que la « France met la force Licorne en alerte ». 

« Opéré d'une sciatique, Ouattara cloué à Paris par une maladie invalidante », écrit le journal Aujourd'hui qui rapporte également que des spécialistes français analysent le mal dont il souffre. 

Contrairement aux journaux de l'opposition, dits «journaux bleus », la presse indépendante et celle proche du pouvoir, font une appréciation positive de la santé du Président Alassane Ouattara.

« Opéré en France, Alassane Ouattara donne des informations sur sa santé », titre L'Intelligent d'Abidjan selon qui le Chef de l'Etat est dans « la vérité et la transparence avec son peuple ». Ce quotidien indépendant renseigne également qu'il y a une « solidarité totale et une union sacrée autour du président ».

« Après son opération, l'Etat de santé de Ouattara n'inquiète plus », ajoute Le Démocrate qui annonce le retour du Chef de l'Etat aux affaires. « Opéré en France, pas d'inquiétude, Ouattara a le soutien des Ivoiriens », barre en Une le quotidien, La Matinale, proche du Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir).

Le Chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, « se porte bien » après une opération « sciatique » en France, a annoncé, dimanche soir, la présidence ivoirienne dans un communiqué laconique.


apanews
Evaluez cet article
(0 votes)
Actu Afrique (les plus récents)
Burkina : démission de Compaoré, confusion autour de la transition

31 octobre, 2014

Burkina : démission de Compaoré, confusion autour de la transition

Après la démission de Blaise Compaoré, le chef d'état-major des armées, le général Honoré Nabéré Traoré, a déclaré qu'il dirigera la transition. "J'assumerai les responsabilités de chef de l'État", a-t-il affirmé. Mais sa personne ne semble pas faire l'unanimité. Blaise Compaoré s'est finalement résigné à quitter le pouvoir. Dans un communiqué signé par la présidence lu à la télévision nationale, le président burkinabè annonce sa démission, la vacance du pouvoir, et l'organisation d'élections a...

Maroc : les jihadistes arrêtés projetaient des attaques en France et Maroc

31 octobre, 2014

Maroc : les jihadistes arrêtés projetaient des attaques en France et Maroc

Ils voulaient attaquer la France. Deux jihadistes arrêtés lundi à Kenitra (Maroc) par les autorités marocaines "projetaient des assauts contre des agences bancaires et des multinationales en France et au Maroc", selon un communiqué du ministère de l'Intérieur marocain, publié jeudi 30 octobre.Ils voulaient "s'inspirer de Mohamed Merah"Les deux hommes, un Français et un Franco-marocain, interpellés alors qu'ils s'apprêtaient à rejoindre le groupe Etat islamique (EI), "instrumentalisaient leur act...

Burkina Faso : que veulent les différents acteurs de la crise

31 octobre, 2014

Burkina Faso : que veulent les différents acteurs de la crise

Assemblée nationale incendiée, télévision publique prise d'assaut, violences en province : le Burkina Faso s'est embrasé, jeudi 30 octobre. Les manifestants s'insurgent contre le projet du président Blaise Compaoré, au pouvoir depuis son coup d'état en 1987, de modifier la Constitution pour pouvoir solliciter un troisième mandat. Mais après cette journée d'émeutes, la situation est confuse dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, où la présidence comme l'armée revendiquent le pouvoir. Que disent les d...

Burkina Faso : l'opposition dénonce un coup d'Etat de l'armée

31 octobre, 2014

Burkina Faso : l'opposition dénonce un coup d'Etat de l'armée

L'armée a pris le pouvoir jeudi soir au terme d'une journée d'émeutes qui ont fait au moins trente morts. Officiellement, le président Blaise Compaoré refuse de démissionner mais, selon des rumeurs, une exfiltration vers le Ghana serait envisagée.• L'armée prend la situation en main, Blaise Compaoré s'accrocheLe Burkina Faso s'est réveillé dans la confusion vendredi matin. L'armée a pris le pouvoir jeudi soir au terme d'une journée d'émeutes. Le chef d'état-major a annoncé la dissolution du gouv...

Billet du Jour de la Tribune: Tant pis pour Compaoré

31 octobre, 2014

Billet du Jour de la Tribune: Tant pis pour Compaoré

SENEGAL - Blaise Compaoré que Thomas Sankara qualifiait d'homme "très intelligent et très délicat", est devenu fou du pouvoir. Un pouvoir qu'il avait pris de force en 1987 des mains de cet ami atypique froidement tué. Croyant en sa bonne étoile, il n'a pas cessé d'appuyer sur l'accélérateur vers une destination infinie tel un chauffeur dans les vapes sur nos routes cahoteuses. Etant sans doute convaincu que le véhicule qu'il conduit ne va souffrir d'aucune contrainte. Il fonce, fonce. Et le voi...

ZAMBIE : Un président blanc pour trois mois

31 octobre, 2014

ZAMBIE : Un président blanc pour trois mois

Jusqu'à l'élection présidentielle de janvier 2015, la Zambie sera dirigée par un Blanc. Le vice-président Guy Scott s'est vu confier la présidence par interim après le décès de Michael Sata, mardi, à Londres. Surnommé le «roi Cobra», le président zambien, connu pour son punch et son franc-parler, a succombé à la maladie qui le tenait largement à l'écart de la scène publique et alimentait une féroce bataille de succession à la tête de son pays, grand producteur de cuivre. Le président zambien Mic...

Burkina: l'armée aux commandes, Compaoré promet une transition mais ne démissionne pas

31 octobre, 2014

Burkina: l'armée aux commandes, Compaoré promet une transition mais ne démissionne pas

Le président Blaise Compaoré a promis une transition au Burkina Faso mais refusé de démissionner, alors que l'armée dit avoir pris le pouvoir, au lendemain de violentes émeutes contre le régime.Vendredi matin, la situation restait confuse, les responsables de l'opposition n'ayant pas clairement réagi à la prise de contrôle par les militaires, pas forcément appréciée par les manifestants, mais faisant du départ de M. Compaoré un "préalable non négociable"."Nous nous réveillons aujourd'hui avec un...

Ebola: ne pas baisser la garde, malgré la baisse de cas au Liberia

31 octobre, 2014

Ebola: ne pas baisser la garde, malgré la baisse de cas au Liberia

Les autorités sanitaires et les ONG luttant contre Ebola en Afrique de l'Ouest appelaient jeudi à ne pas relâcher la mobilisation internationale contre l'épidémie, malgré la décrue du nombre de nouveaux cas enregistrée au Liberia, pays le plus touché. La Banque mondiale a promis 100 millions de dollars (79 millions d'euros) supplémentaires pour accélérer le déploiement des milliers de personnels de santé étrangers nécessaires dans les pays africains touchés, lors d'une visite de son président à...

Vidéo exclusive - Blaise Compaoré apparaît à la télé et annonce sa capitulation

31 octobre, 2014

Vidéo exclusive - Blaise Compaoré apparaît à la télé et annonce sa capitulation

SENEGAL - C'est vers 21 heures 30 minutes que Blaise Compaoré est apparu sur la chaîne de télévision burkinabé, Canal 3, pour parler à ses compatriotes après le violent soulèvement populaire suscité par son projet de loi visant à modifier l'article 37 de la Constitution dans le but de se représenter aux élections présidentielles. Celui qui avait pris le pouvoir par les armes, en 1987, en assassinat son meilleur ami, a finalement capituler face à la volonté du peuple burkinabé de changer de cap. ...

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

30 octobre, 2014

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".Mis à jour à 10h30Il était rentré lundi à Paris pour s'expliquer devant la justice et pour que "les Africains comprennent", avait-il confié à Jeune Afrique. Son souhait va être exaucé. Mercredi 29 octobre, après avoir été placé en garde à vue dans la matinée, Kofi Yamgnane a été mis en examen pour "trafic d'influence" dans le cadre de l'affaire de corruption dite...

Côte d'Ivoire : la CPI rejette la demande de Laurent Gbagbo d'assister aux obsèques de sa mère

30 octobre, 2014

Côte d'Ivoire : la CPI rejette la demande de Laurent Gbagbo d'assister aux obsèques de sa mère

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu sa décision, mercredi : Laurent Gbagbo ne sera pas autorisé à assister aux funérailles de sa mère en Côte d'Ivoire. Une décision attendue.La décision de la CPI ne surprendra personne, tant un retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire présente un risque pour la stabilité du pays. "Le 29 octobre 2014, après avoir examiné les arguments de la défense, du gouvernement de la Côte d’Ivoire, du greffe, du Procureur et du repr...

AFRIQUE DU SUD - PHINDILE MWELASE: UNE BOXEUSE DÉCÈDE APRÈS UN COMBAT !

30 octobre, 2014

AFRIQUE DU SUD - PHINDILE MWELASE: UNE BOXEUSE DÉCÈDE APRÈS UN COMBAT !

Triste semaine pour le sport sud-africain. En 4 jours, le pays a perdu trois athlètes. Alors que toute la nation arc-en-ciel pleure encore la tragique disparition du gardien de but de la sélection nationale et des Orlando Pirates, Senzo Meyiwa, l’annonce du décès mardi de Phindile Mwelase a fini par anéantir tout le monde.   La boxeuse a rendu l’âme après les deux dernières semaines passées dans le coma. Phindile Mwelase n’a donc pas survécu aux coups pris lors d’un combat face à Liz Butler le...

Burkina : journée sous haute tension avec l'examen du projet de révision de la Constitution

30 octobre, 2014

Burkina : journée sous haute tension avec l'examen du projet de révision de la Constitution

Les députés burkinabè doivent se prononcer ce jeudi sur le projet de révision constitutionnelle qui permettrait au président Blaise Compaoré de se représenter en 2015. À Ouagadougou, où tous les accès à l'Assemblée nationale ont été bouclés, la tension est maximale.C'est une journée à hauts risques au Burkina. Jeudi 30 octobre, à 10h heure locale, les députés doivent se pencher sur le projet de révision constitutionnelle qui permettrait au président Blaise Compaoré de se représenter à la préside...

Tunisie: le parti anti-islamiste Nidaa Tounès remporte les législatives devant Ennahda

30 octobre, 2014

Tunisie: le parti anti-islamiste Nidaa Tounès remporte les législatives devant Ennahda

Le parti anti-islamiste tunisien Nidaa Tounès a remporté les législatives de dimanche, devançant ses rivaux d'Ennahda, selon les résultats officiels préliminaires annoncés dans la nuit de mercredi à jeudi par l'instance chargée d'organiser le scrutin.Nidaa Tounès a remporté 85 des 217 sièges de l'Assemblée des représentants du peuple, tandis qu'Ennahda en a engrangé 69, a annoncé l'ISIE lors d'une conférence de presse.L'Union patriotique libre (UPL), le parti du richissime homme d'affaires et pr...

Un soldat français tué dans un « violent accrochage » au Mali

30 octobre, 2014

Un soldat français tué dans un « violent accrochage » au Mali

Originaire de Toulouse et âgé de 32 ans, il appartenait au commando parachutiste de l'air (CPA) no 10, basé à Orléans. Ce sergent-chef de l'armée française a été tué mercredi 29 octobre au matin, lors d'un « violent accrochage » avec un « groupe armé terroriste » dans le nord du Mali a annoncé l'Elysée.Il s'agit du dixième soldat français tué depuis le début des opérations militaires française au Mali en janvier 2013, et du premier depuis la fin de l'opération « Serval » et le début de Barkhane ...

Un soldat français tué lors d'un violent accrochage au Mali

30 octobre, 2014

Un soldat français tué lors d'un violent accrochage au Mali

PARIS (Reuters) - Un soldat français a trouvé la mort lors d'un violent accrochage mercredi dans le nord du Mali entre la force française Barkhane et un groupe armé, a annoncé l'Elysée.La mort de ce soldat, un sergent-chef du Commando Parachutiste de l’Air N°10, porte à dix les pertes françaises au Mali depuis le début de l'opération Serval, en janvier 2013.Il est aussi le premier soldat français mort au combat depuis le lancement de l’opération Barkhane, le 1er août dernier. Conduite avec des p...

Michael Sata, le président zambien, est décédé à Londres

29 octobre, 2014

Michael Sata, le président zambien, est décédé à Londres

Le secrétaire général du gouvernement a annoncé ce matin à la radio que le président Michael Sata était décédé. Il avait 77 ans. "C’est le coeur lourd que je vous annonce le décès de notre bien-aimé président Michael Sata", a déclaré Roland Msiska, le secrétaire général du gouvernement à la radio, ce 29 octobre au matin. Le président zambien était gravement malade depuis plusieurs mois. Il s'était rendu il y a une semaine à Londres pour y être soigné. À 77 ans, Sata était au pouvoir en Zambie ...

Francophonie: Macky Sall soutient Henri Lopès, Alain Juppé préfère Michaëlle Jean

29 octobre, 2014

Francophonie: Macky Sall soutient Henri Lopès, Alain Juppé préfère Michaëlle Jean

À l'approche de la tenue du sommet de l'Organisation internationale de la francophonie, à Dakar en novembre, les voix commencent à se délier sur les préférences au poste de secrétaire général de l'institution. Macky vote Lopes... Attendu en visite de travail à Oyo, fief du président congolais Denis Sassou Nguesso, les 31 octobre et 1er novembre, le Sénégalais Macky Sall devrait confirmer son choix (probable) pour le poste de secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophoni...

Burkina : un appel à la grève après les manifestations d'hier

29 octobre, 2014

Burkina : un appel à la grève après les manifestations d'hier

Après la manifestation d'ampleur rassemblée par l'opposition hier à Ouagadougou et dans d'autres villes du pays, c'est au tour des syndicats d'appeler aujourd'hui à la grève. Le 28 octobre, l'opposition a réussi son pari et rassemblé de très nombreux manifestants à Ouagadougou et dans d'autres villes du pays, afin de protester contre le projet de loi destiné à modifier la Constitution. Ils réclament un référendum en préalable à tout changement de la Loi fondamentale. La manifestation à Ouagado...

Tunisie: résultats attendus de législatives "crédibles et transparentes"

29 octobre, 2014

Tunisie: résultats attendus de législatives "crédibles et transparentes"

Le principal parti anti-islamiste de Tunisie, Nidaa Tounès, a assuré qu'il ne gouvernerait pas seul après sa victoire aux législatives devant les islamistes d'Ennahda, au terme d'un scrutin jugé "crédible" faisant figure d'exception dans les pays du Printemps arabe.Les résultats officiels des élections de dimanche devraient être connus mercredi soir mais Nidaa Tounès a déjà fait état de son avance et Ennahda a reconnu sa défaite. Son président Rached Ghannouchi a appelé lundi le chef de Nidaa To...

Lutte contre l'EI : deux Français arrêtés au Maroc

29 octobre, 2014

Lutte contre l'EI : deux Français arrêtés au Maroc

Un Français et un Franco-Marocain ont été interpellés par les autorités marocaines alors qu'ils s'apprêtaient à rejoindre le groupe État islamique.Trois hommes, un Français, un Franco-Marocain et un Algérien, qui s'apprêtaient à rejoindre le groupe État islamique (EI) ont été interpellés par les autorités marocaines, a annoncé un communiqué du ministère de l'Intérieur, cité par l'agence MAP. Un ressortissant français et un Marocain "naturalisé français" ont été arrêtés lundi à Kénitra (nord) alo...

La Libye proche du point de non-retour, dit l'émissaire de l'Onu

29 octobre, 2014

La Libye proche du point de non-retour, dit l'émissaire de l'Onu

TRIPOLI (Reuters) - La Libye "est très proche du point de non-retour", a averti mardi le représentant spécial des Nations unies Bernardino Leon. Le pays a deux gouvernements et deux parlements rivaux depuis que Tripoli est tombée en août aux mains des miliciens venus de Misrata, dans l'Ouest. L'exécutif reconnu par la communauté internationale et la Chambre des représentants se sont repliés à Tobrouk, dans l'Est. Des discussions ont débuté il y a deux semaines à Ghadamès, dans le Sud, à l'init...

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Ggagbo aura-t-il lieu ?

28 octobre, 2014

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Ggagbo aura-t-il lieu ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 coaccusés devait s'ouvrir le 22 octobre, mais il a été reporté sine die. Manque de préparation de la justice ivoirienne ? Précipitation des autorités pour devancer la CPI ? Certains commencent à douter que le procès pour atteinte à la sûreté de l'État se tienne jamais. Le 22 octobre, alors que le tout Abidjan n'attendait que l'ouverture du procès de Simone Gbagbo et de ses 82 autres co-accusés, le gouvernement annonçait le report sine die des audiences. E...

Côte d'Ivoire: 500 milliards de francs CFA par an pour réhabiliter les routes

28 octobre, 2014

Côte d'Ivoire: 500 milliards de francs CFA par an pour réhabiliter les routes

La Côte d'Ivoire doit investir environ 763 millions d'euros, soit 500 milliards francs CFA, par an pendant une décennie dans l'aménagement et la réhabilitation de son réseau routier afin d'accélérer son développement, a annoncé son Premier ministre.Pour atteindre "l?émergence en 2020", un leitmotiv du gouvernement, la Côte d'Ivoire doit consacrer au moins 4% de son PIB à ses infrastructures routières, a affirmé samedi le chef du gouvernement Daniel Kablan Duncan, lors d'un discours transmis lund...

Un décret élargit la compétence des tribunaux militaires en Egypte

28 octobre, 2014

Un décret élargit la compétence des tribunaux militaires en Egypte

LE CAIRE (Reuters) - Les tribunaux militaires égyptiens seront désormais compétents pour juger des civils accusés d'attaques contre des sites publics ou d'avoir bloqué des routes, a annoncé lundi le gouvernement après deux attentats meurtriers. Cette mesure a fait l'objet d'un décret du président Abdel Fattah al Sissi, valable pour une durée de deux ans. Actuellement, les tribunaux militaires peuvent juger toute personne accusée d'avoir attaqué des installations ou des personnels militaires. L...

Burkina : l'opposition se mobilise contre le projet de révision constitutionnelle

28 octobre, 2014

Burkina : l'opposition se mobilise contre le projet de révision constitutionnelle

La journée nationale de mobilisation contre la révision constitutionnelle au Burkina devait débuter mardi à 08h00 GMT alors que les premiers affrontements avec les forces de l'ordre ont eu lieu dans la ville. L'atmosphère se tend au Burkina. Manifestants burkinabé opposés à la révision constitutionnelle et forces de l'ordre se sont affrontés dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 octobre à Ouagadougou.   La gendarmerie a chargé un groupe de quelques dizaines jeunes qui avaient dressé durant plu...

Libye : les partisans de Kadhafi contre-attaque

28 octobre, 2014

Libye : les partisans de Kadhafi contre-attaque

Trois ans après la fin tragique du "Guide" libyen, Mouammar Kadhafi, le renversement d'alliances qui est en train de s'opérer en douceur a remis en selle une frange des partisans de l'ancien régime. Au nom de la guerre contre le terrorisme. "C'était mieux avant", ont coutume de se lamenter en choeur les nostalgiques de l'ex-Jamahiriya, lesquels mettaient en garde, dès 2011, contre l'hydre islamiste et les appétits des puissances impérialistes. Ceux-là se délectent d'avoir prédit le chaos actuel...

Le Togolais Kofi Yamgnane, accusé de trafic d'influence, veut "s'expliquer" devant la justice française

28 octobre, 2014

Le Togolais Kofi Yamgnane, accusé de trafic d'influence, veut "s'expliquer" devant la justice française

Le rêve présidentiel du Togolais Kofi Yamgnane est-il d'ores et déjà en péril ? Selon le quotidien français "Le Monde", l'ancien ministre risque une mise en examen pour trafic d'influence. Rentré à Paris lundi pour se défendre, il souhaite désormais être entendu rapidement par la justice. Il se voit depuis longtemps en successeur de Faure Gnassingbé, le président togolais. Ancien secrétaire d'État à l'Intégration en France, de 1991 à 1993, Kofi Yamgnane est même d'ores et déjà en campagne afin ...

Afrique du sud: Senzo Meyiwa, capitaine de l'équipe de football, tué dans une fusillade

27 octobre, 2014

Afrique du sud: Senzo Meyiwa, capitaine de l'équipe de football, tué dans une fusillade

Le capitaine de l'équipe d'Afrique du Sud de football, Senzo Meyiwa, a trouvé la mort dimanche dans une fusillade à son domicile de Vosloorus, un township à 20 km au sud de Johannesburg, a annoncé à l'AFP un porte-parole de la police. Selon le lieutenant général Solomon Makgale, les circonstances de la fusillade dans laquelle Senzo Meyiwa, 27 ans, a trouvé la mort, ne sont pas encore connues. Mais d'après certains médias, Senzo Meyiwa se trouvait chez des amis lorsqu'un inconnu a fait irruption...

Affaire Pistorius : Le ministère public fait appel et veut un verdict plus sévère

27 octobre, 2014

Affaire Pistorius : Le ministère public fait appel et veut un verdict plus sévère

SENEGAL - Le monde pensait en avoir fini avec le procès d'Oscar Pistorius, reconnu coupable pour homicide involontaire sur sa compagne Reeva Steenkamp, depuis la semaine dernière et condamné à cinq ans de prison ferme, par la juge Thokozile Masipa. Mais le ministère public sud-africain en a décidé autrement ce lundi matin en faisant appel de la décision du juge du tribunal de Prétoria. D'après le correspondant de l'Equipe, l'appel se découpe en deux parties : "l'une concerne le verdict de culpa...

Haut de page