Leuk Sénégal - Le meilleur de l'actualité sénégalaise

Switch to desktop Register Login

INONDATIONS DANS LA BANLIEUE : l'ancien ministre Khady Mbow au chevet des populations sinistrées

LEUKSENEGAL.COM- Ancien Ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie sous le régime du président Abdoulaye Wade. Khady Mbow qui s’est toujours voulue à l’avant du garde du combat pour l’émancipation des femmes par une impulsion d’actions de développement, a fait le tour de certaines zones inondées de la banlieue pour jouer sa partition dans l’accompagnement des populations sinistrées. Elle n’a pas manqué d’aborder certains sujets brûlants de l’heure comme le récent remaniement ministériel, la traque des biens supposés mal acquis et les élections locales de mars 2014.

S’exprimant sur les raisons de son engagement en faveur des sinistrés, Khady Mbow fera savoir que cela est dicté par la situation peu enviable vécue par les populations de Pikine et caractérisée, selon elle, par des inondations qui ont fini d’installer le désarroi et l’errance des populations de la banlieue, celles de Pikine en particulier. A en croire l’ex Ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie le leadership dont elle se veut l’incarnation l’a poussé à aller à la rencontre des femmes qui ont payé le plus lourd tribut des intempéries
 « Je me suis rendue dans certaines zones comme Pikine, Yeumbeul, Malika et Keur Massar. En dehors du réconfort moral que notre visite a procuré aux sinistrés, nous avons apporté notre contribution à la limité des moyens dont nous disposons et qui sont le fruit des cotisations des membres du réseau de groupements. On a pu remettre aux femmes qui sont dans une extrême précarité de l’argent, du matériel et des habits » a-t-elle expliqué non sans lancer un cri de détresse. " Je profite de l’occasion pour interpeller les autorités étatiques sur la nécessité de prendre des mesures hardies pour remédier au fléau des inondations qui n’a que trop durer. Nous pensons que les stratégies de lutte doivent être repensées ». Interpellée sur le prétexte d’un legs de l’ancien régime souvent avancé par certains, Khady Mbow a pris de la hauteur pour dire « ceux qui ont été élus le 25 mars 2012 ne l’ont pas été pour verser dans des polémiques futiles. L’Heure est assez grave pour donner lieu à des invectives et des accusations de toutes sortes. Les populations ont plutôt besoin d’une synergie de toutes les forces vives de la nation pour venir à bout des intempéries".

 A propos du remaniement ministériel intervenu avec le départ d’Abdoul Mbaye de la primature, Khady Mbow a fait remarquer « A priori et sur la base de la nomination d'une femme comme Premier Ministre  qui n'a pas manqué de faire ses preuves, on peut entrevoir des lendemains meilleurs pour le Sénégal. C’est moins les personnes choisies que leur capacité à faire bouger les choses dans la bonne direction qui intéresse les sénégalais. Je pense qu’on ne devrait pas, pour des considérations politiciennes, souhaiter l’échec de cette équipe qui  a été mise en place » a t-elle noté.

Sur la traque des biens supposés mal acquis la libérale a revêtu une casquette républicaine « Je ne cesserai jamais de dire que c’est tout à fait normal que des personnes qui ont eu gérer des affaires publiques rendent comptent. Le pays qui vit des moments difficiles a grandement besoin de l’argent supposé mal acquis. Seulement, il ne faudrait que la traque soit sélective pour des raisons politiques. Tout compte fait, j’ai confiance en la justice de mon pays et j’espère qu’elle fera correctement son travail ». Elle a ouvert une parenthèse sur la médiation pénale « La médiation pénale, est à mon avis, un moindre mal car les dossiers peuvent perdurer au niveau de la justice. Toutefois, j’estime que ceux qui ont détourné doivent au moins rembourser 80% des biens illégalement acquis ». Elle a finalement lancé qu'elle sollicitera les suffrages des populations de Pikine Ouest, sa localité d’origine, lors des élections locales du mois de mars 2014. Avec la parité, les candidats du sexe masculin ont bien des soucis à se faire.
El Amin THIOUNE 

 

 

 

Evaluez cet article
(0 votes)
Societe (les plus récents)
Interrogation de Alioune Diassé: L'arme non-conventionnelle du procureur spécial qui a tout gâché

17 septembre, 2014

Interrogation de Alioune Diassé: L'arme non-conventionnelle du procureur spécial qui a tout gâché

SENEGAL - Après avoir pilonné l’ex-Directeur général de a société Aéroport Bus Services (ABS), Alioune Samba Diassé d’une série de question qui l’a placé dans une mauvaise posture, un peu avant son évacuation, le procureur spécial adjoint près la CREI, Antoine Félix Diom, a brandi une arme non-conventionnelle pour l’achever. Il s’agit d’une vieille facture de la société ABS qui, si elle est versée au dossier de Alioune Samba Diassé, pourrait perturber sa stratégie de défense. C’est pour cette ra...

Dossier Amadou Kane Diallo : le dénouement est proche

17 septembre, 2014

Dossier Amadou Kane Diallo : le dénouement est proche

Amadou Kane Diallo sera bientôt fixé sur son sort concernant son dossier actuellement pendant devant le doyen des juges d’instruction. Selon « l’As », l’affaire est présentement entre les mains du procureur de la République. Mahawa Sémou Diouf a bouclé son enquête et a transmis le dossier à Serigne Bassirou Guèye pour règlement définitif. Il s’agit maintenant pour le procureur de la République de faire un réquisitoire définitif avant que le juge ne rende son ordonnance. C’est dire que le dénoue...

Procès Karim Wade : Me Baboucar Cissé provoque encore Me El Hadji Diouf qui sort de ses gonds

17 septembre, 2014

Procès Karim Wade : Me Baboucar Cissé provoque encore Me El Hadji Diouf qui sort de ses gonds

Même s'ils revendiquent une certaine amitié, Me El Hadji Diouf et Me Baboucar Cissé ne se comportent pas moins comme chien et chat. Presque à chaque audience, il faut qu'ils aient tous les deux un moment pour se livrer à leur jeu favori. hier, c'est Me Cissé qui a provoqué son confrère avant que ce dernier ne se rebiffe. Les avocats de la défense ont accusé la partie civile d’être, d'après Le Pop, des avocats de la Cour. Ce qui a mis Me Diouf et ses collègues dans tout leurs états. « Quand ...

Procès Karim Wade : le véhicule d’un avocat volé, M'baye N'diaye retrouve finalement son téléphone

17 septembre, 2014

Procès Karim Wade : le véhicule d’un avocat volé, M'baye N'diaye retrouve finalement son téléphone

Le procès de Karim Wade n’attire pas que les libéraux et Sénégalais désireux de ne pas se faire raconter ce moment historique. Des voleurs viennent aussi y chercher fortune. Un avocat, Me Abdoul Gningue pour ne pas le nommer, s’est fait voler son véhicule dans l’enceinte du Palais de justice Lat Dior, aux environs de 12h. Le véhicule de marque Hyundai Santa Fe type 1, immatriculé DK 5801 AL, est de couleur marron clair. Puisqu’il n’y avait pas assez d’espace pour bien se garer, Me Gningue a conf...

 Meurtre de Charles Ndour - Le jeune Djiby Fall Dieng dénonce : « C’est le vol de meubles qui pousse les bailleurs marocains à s’en prendre aux Sénégalais »

17 septembre, 2014

Meurtre de Charles Ndour - Le jeune Djiby Fall Dieng dénonce : « C’est le vol de meubles qui pousse les bailleurs marocains à s’en prendre aux Sénégalais »

Dans les colonnes de L'Obs, le jeune Djiby Fall Dieng, suite au meurtre de Charles Ndour, a donné son point de vue de la situation précaire vécue par les sénégalais au Maroc. A l'en croire, les africains vivant dans le royaume chérifien ne sont pas tous exempts de défauts. Il pointe même du doigt l'indiscipline notoire caractérisant certains de nos compatriotes et même beaucoup d'africains vivant au Maroc.   « Je suis au Maroc depuis bientôt trois (3) ans. Ce qui me fait le plus mal dans ce pa...

Suite à son malaise, Alioune Samba Diassé retenu en observation : le feuilleton judiciaire reprend jeudi

17 septembre, 2014

Suite à son malaise, Alioune Samba Diassé retenu en observation : le feuilleton judiciaire reprend jeudi

A la reprise du procès dans l'après midi de ce mardi, les avocats d'Alioune Samba Diassé ont remis un certificat médical à la Crei dans lequel il est fait état de la santé encore chancelante de leur client, lequel a eu un malaise ce matin, raison pour laquelle le Président Henri Grégoire Diop a suspendu l'audience qui était pourtant partie sur les chapeaux de roue avec une série de questions posées  à ce présumé complice de Karim Wade dans le montage d'Abs ( une société spécialisée dans le trans...

Encore un malheureux événement au Procès Karim: Alioune Samba Diassé s'effondre avant d'être évacué d'urgence à l'hôpital

17 septembre, 2014

Encore un malheureux événement au Procès Karim: Alioune Samba Diassé s'effondre avant d'être évacué d'urgence à l'hôpital

SENEGAL - Où va déboucher le procès Karim Wade ? Une question qui n'a rien à voir avec le verdict du juge Henri Grégoire Diop au terme des plaidoiries finales des deux parties. L'interrogation recèle une connotation tragique. Après la scène surréaliste de Bibo Bourgi, traduit de force devant la barre du tribunal sur une civière et sous perfusion, hier le pire a failli arriver avec Alioune Samba Diassé. L'ancien Directeur général de la société Aéroport bus services (Abs), s'est effondré à la barr...

Me Patricia Lake Diop : «J’ai créé plusieurs sociétés pour Karim Wade»

17 septembre, 2014

Me Patricia Lake Diop : «J’ai créé plusieurs sociétés pour Karim Wade»

De tous les témoignages, c’est celui de la notaire, Me Patricia Lake Diop, qui risque de plus porter préjudice à Karim Wade. Dans sa déposition à la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) que «Libération» s’est procuré, la notaire a dit agir pour le compte de l’ancien ministre d’Etat pour la constitution de nombreuses sociétés.  «J’ai créé An Media, Istar Immobilier, Terra Vision, Istar Capital, Atlantic Holding, Cd media group Sa Senegal Distribut...

Visite chantiers stade Demba Diop: Le ministre Matar Ba déterre des kilos de gris-gris sous le gazon et...

17 septembre, 2014

Visite chantiers stade Demba Diop: Le ministre Matar Ba déterre des kilos de gris-gris sous le gazon et...

SENEGAL - Le ministre des Sports Matar Ba était hier au stade Demba Diop pour constater l'avancement des travaux de réhabilitation qui ont démarré depuis quelques semaines. Mais il a assisté à une scène qui risque de mettre fin à l'organisation de combats de lutte dans cet antre du football qui a été inauguré depuis 1963. Un responsable de la gestion du fameux stade a montré au ministre un arsenal de gris-gris déterrés sous l'ancien gazon synthétique. Cornes, poudres mystiques, talismans... tout...

Hausse des factures: Les compteurs "fautifs" bientôt généralisés par la Senelec

16 septembre, 2014

Hausse des factures: Les compteurs "fautifs" bientôt généralisés par la Senelec

SENEGAL - La Senelec ne veut plus être volée par ses abonnés. Pour éviter la perte de 27 milliards de francs qu’elle enregistre annuellement sur la fraude, elle va généraliser les compteurs tant contestés au niveau de Grand-Médine, où les populations ont manifesté hier. Comme à Grand-Médine, les autres quartiers de Dakar doivent s’attendre à voir de profonds changements sur leurs factures d’électricité. Pour cause, l’expérience de Grand-Médine n’était qu’à sa phase test. Et elle sera bientôt gén...

Macky file le marché "Afrique Pesage" au fils d'abdou Diouf sans appel d'offres

16 septembre, 2014

Macky file le marché "Afrique Pesage" au fils d'abdou Diouf sans appel d'offres

SENEGAL - Fortunes diverses pour les fils des anciens présidents sénégalais, serait-on tenté de dire. Alors qu'un d'entre eux est en train de se démener de toutes ses forces pour sortir des filets de la Cour de répression de l'enrichissement illicite, un autre semble être dans les grâces de l'actuel pouvoir. Pédro Diouf, qui est le fils de l'ancien président sénégalais Abdou Diouf, vient de se voir octroyer le marché lucratif d'Afrique pesage par l'Etat du Sénégal. Cependant, d'après nos confrèr...

Audition de Bibo à la clinique: La Crei attaquée par les avocats de Karim

16 septembre, 2014

Audition de Bibo à la clinique: La Crei attaquée par les avocats de Karim

SENEGAL - L'audition express d'Ibrahim Khalil Bourgi, dit Bibo, n'est pas du goût des avocats de Karim Wade. Durant l'audience d'hier, à la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), Me Madické Niang a longuement fustigé le comportement de la Cour, qui n'a pas jugé utile de les informer de cette visite en catimini. "La défense de Karim a été informée par la presse qu'un événement d'une grande importance a eu lieu. La Cour s'est déplacée au chevet de Bibo pour l'interroger. Nous voud...

Les graves révélations d'Alioune Samba Diasse: "J'ai été torturé et j'ai dis des choses sans m'en rendre compte."

16 septembre, 2014

Les graves révélations d'Alioune Samba Diasse: "J'ai été torturé et j'ai dis des choses sans m'en rendre compte."

Gravissimes, effarantes... Les qualificatifs n’ont pas manqué pour caractériser les révélations Alioune Samba Diassé dans la salle 4 du Palais de justice de Dakar, abritant le procès Karim Wade. Présenté comme un prête-nom de Karim Wade dans la société de transport ABS, Alioune Samba Diassé a révélé qu'à "la gendarmerie, il s'est passé beaucoup de choses".  Poursuivant, il a affirme : "J'ai dit des choses inconsciemment et les gendarmes m'ont fait signer des Pv alors que j'avais des vertiges(......

Dèces de l'ancien ambassadeur Ibra Ndéguène Ka

16 septembre, 2014

Dèces de l'ancien ambassadeur Ibra Ndéguène Ka

L'ancien diplomate sénégalais Ibra Ndéguène Ka est décédé ce lundi, à Dakar, des suites d'un malaise, a appris l'APS de sa famille. La levée du corps de M. Ka est prévue ce mardi à l'hôpital Principal de Dakar, avant son enterrement à Touba le même jour, selon la même source. Ibra Ndéguène Ka fut ambassadeur du Sénégal aux Etats-Unis d'Amérique à la fin des années 1980.

Magal de Darou Salam : Un marabout meurt dans un accident, ses 6 enfants blessés

16 septembre, 2014

Magal de Darou Salam : Un marabout meurt dans un accident, ses 6 enfants blessés

Un accident a été enregistré ce week-end sur la route de Darou Salam, à Touba, où les mourides célèbrent aujourd’hui la venue de Cheikh Ahmadou Bamba dans cette localité, à son retour d’exil.Un véhicule en partance pour Mbacké a eu un accident à hauteur de Bambey, aux environs de 2 heures du matin. Le drame s’est produit entre l’université Alioune Diop de Bambey et le Centre national de recherches agricoles. Un véhicule particulier immatriculé DK-2312(N est entré en collision avec un bus en pro...

Mainmise des hommes d'affaires sur les organes de presse : une arme à double tranchant

16 septembre, 2014

Mainmise des hommes d'affaires sur les organes de presse : une arme à double tranchant

A la tête des groupes de presse au Sénégal, on retrouve de plus en plus des hommes d'affaires. Cette mainmise de personnes n'exerçant pas la profession de journaliste est diversement appréciée.  Si certains hommes de médias et propriétaires de groupes de presse jugent utile l'arrivée des privés, d'autres y voient par contre des risques d'entrave à l'exercice de la profession.   L’espace médiatique sénégalais, ces dernières années, est marqué par la prolifération de groupes de presse. Parmi les...

Pénurie d’eau à Saint- Louis : les populations battent le macadam

15 septembre, 2014

Pénurie d’eau à Saint- Louis : les populations battent le macadam

Les habitants du populeux quartier de Pikine (Saint-Louis) sont sortis massivement pour protester contre la pénurie d’eau notée dans leur quartier depuis quelques temps. Selon L'As, malgré la présence des citernes, ils ont exigé l’approvisionnement en eau à temps plein pour leur localité.  Finalement, dépités, ces citoyens ont barré la Route nationale 2 pendant plusieurs minutes et promettent de durcir le ton prochainement. La revendication était unanime, et entonnée par des populations excédé...

Témoignage : le film du meurtre de Charles Ndour a Tanger

15 septembre, 2014

Témoignage : le film du meurtre de Charles Ndour a Tanger

Nos confrères de L'Observateur sont allés à la rencontre de trois (3) témoins oculaires du meurtre du jeune étudiant sénégalais, Charles Paul Alphonse Ndour, à Tanger, dans le ghetto moderne de Boukhalef, dans la nuit du 29 au 30 août dernier. Ils sont unanimes à dire que le le jeune de 22 ans a été tué par arme blanche après avoir reçu un coup au niveau cou. Yamar Diop, qui vivait dans le même immeuble que le défunt, soutient avoir aperçu le groupe de jeunes clochards armés de gourdins et de ma...

Le Khalife des Mourides à Wade: "Je vous remercie parce que vous..."

15 septembre, 2014

Le Khalife des Mourides à Wade: "Je vous remercie parce que vous..."

SENEGAL - Le Khalife général des Mourides a profité de la visite de l'ancien président de la République pour lui remercier chaleureusement d'avoir respecté à la lettre son Ndigel depuis son retour au pays. Par le biais de son porte-parole, Serigne Basse Abdou Khadre Mbacké, Serigne Sidy Mokhtar a réaffirmé ses liens avec le libéral en chef. "C'est Serigne Touba qui nous lie. Le Khalife général dit que vous avez toujours accédé, lorsque vous étiez au pouvoir, à ses sollicitations pour le pays. Et...

Wade au Khalife des Mourides: "Je souffre de ne pas..."

15 septembre, 2014

Wade au Khalife des Mourides: "Je souffre de ne pas..."

SENEGAL - L'ancien président de la République a rendu visite au Khalife général des Mourides, qui séjourne depuis quelques jours dans la capitale sénégalaise. Accompagné de Me Madické Niang, Modou Diagne Fada, Bara Gaye, Mayoro Faye, Woré Sarr et d'autres dignitaires du Parti démocratique sénégalais (Pds), le père de Karim a exprimé ses regrets à Serigne Sidy Mokhtar Mbacké. Et c'est Me Madické Niang qui portait la parole du "Pape du Sopi", hier. "Le président Wade vous renouvelle son allégeance...

Hausse des factures, nouveaux compteurs défaillants: Des émeutes de l'électricité planent sur Dakar

15 septembre, 2014

Hausse des factures, nouveaux compteurs défaillants: Des émeutes de l'électricité planent sur Dakar

SENEGAL - Les relations entre la Senelec et certains de ses clients risquent de se détériorer. La facturation du dernier bimestre est passée par là. Une hausse constatée sur les factures par l’assemblée générale des populations de Grand-Médine a donné naissance à un plan d’action qui sera déroulé à partir d’aujourd’hui. La hausse constatée sur les factures d’électricité du dernier bimestre commence à irriter nombre de consommateurs. Au populeux quartier de Grand-Médine, Une grande AG (Assemblé...

Liberté provisoire : Bara Sady contre-attaque

15 septembre, 2014

Liberté provisoire : Bara Sady contre-attaque

Restons avec l’ancien Directeur général du Port autonome de Dakar pour dire que suite à l’arrêt de la Cour Suprême, ses avocats ont contre attaqué. C’était en début de semaine dernière. Ils ont saisi le juge du 2e cabinet, Samba Sall, pour une autre demande de liberté provisoire. Dès l’arrivée du dossier, le juge Samba Sall l’a transmis au procureur de la République pour ses réquisitions. Rappelons que la Chambre d’accusation avait libéré Bara Sady et Cie, avant que le Parquet général ne fasse u...

L'étudiant Bassirou Faye tué par un calibre 9 mm

15 septembre, 2014

L'étudiant Bassirou Faye tué par un calibre 9 mm

Nos confrères de Libération sont formels : Bassirou Faye, tué par balles le14 août dernier lors des échauffourées ayant opposé les forces de l'ordre aux étudiants dans le campus universitaire de Dakar, a été abattu par un pistolet de calibre 9 mm. Nos confrères, qui citent des sources judiciaires, se fondent sur les investigations de l'expert balistique français, Alain Mélas. De forts soupçons pèseraient sur un élément du Groupement mobile d'Intervention (Gmi) encore en formation à l'Ecole natio...

Ebola-Le guinéen parle : « Je suis désolé… »

13 septembre, 2014

Ebola-Le guinéen parle : « Je suis désolé… »

Le cas importé de la fièvre hémorragique sort de sa réserve. M.L.D. s’explique sur sa venue au Sénégal. Le jeune étudiant Guinéen mis en quarantaine au service des maladies infectieuses du Centre National Hospitalier Universitaire (CHU) de Fann indique qu’il ne se savait pas malade sinon il n’aurait pas entrepris tout ce périple avec une maladie qui tue rapidement. Mais ce n’est que 48 heures après son arrivée à Dakar qu’il a commencé à subir les premiers syndromes. « Lorsque les médecins m’ont ...

La CREI a eu honte à la clinique: Bibo Bourgi était agonisant, incapable de parler

13 septembre, 2014

La CREI a eu honte à la clinique: Bibo Bourgi était agonisant, incapable de parler

La tentative d’audition de ce matin de Ibrahim Aboukhalil Bourgi dit Bibo que la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) voulait effectuer n’a finalement pas eu lieu.Sur place, la cour, le parquet, les greffiers, ainsi que les avocats qui voulaient faire application de L’article 403 du code de procédure pénale ont constaté que le sujet Bourgi était sérieusement malade parce que ne pouvant même pas parler. Pire son état de santé s’est nettement détérioré. Les magistrats avaient hon...

Détournement de riz : Massata Ndiaye placé sous mandat de dépôt, Aziz Ndiaye et son père sous contrôle judiciaire

13 septembre, 2014

Détournement de riz : Massata Ndiaye placé sous mandat de dépôt, Aziz Ndiaye et son père sous contrôle judiciaire

Après plusieurs retours de parquet, ponctués par des négociations avec la partie civile, Massata Ndiaye, le frère du promoteur de lutte Aziz Ndiaye, a été placé sous mandat de dépôt par le juge du 2e cabinet, Samba Sall. Le réquisitoire introductif du procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, document par lequel il a saisi le juge d’instruction est passé par là. Le maître des poursuites a en effet, demandé l’inculpation et le placement sous mandat de dépôt de Massata Ndiaye pour recel...

Demande de visa pour les USA : Quand les Sénégalais paient, engraissent et assurent la sécurité des Américains

13 septembre, 2014

Demande de visa pour les USA : Quand les Sénégalais paient, engraissent et assurent la sécurité des Américains

En dépit de la misère que nous vivons, le Sénégal et les Sénégalais continuent de nourrir et d’engraisser l’occident dans plusieurs domaines dont le plus patent reste les tarifs sur les demandes de visas. Et les Etats-Unis arrivent très loin devant presque tous les autres pays occidentaux. Puisque ce sont les frais de demandes de visas qui entretiennent totalement et entièrement toutes les dépenses de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Dakar. Du paiement des salaires en passant par les frai...

Procès Karim Wade : la bourde de Me Baboucar Cissé

12 septembre, 2014

Procès Karim Wade : la bourde de Me Baboucar Cissé

Le juge Henri Grégoire Diop, président de la Cour de répression de l'enrichissement illicite, était en passe de devenir le champion de la bourde dans ce procès Karim Wade à cause de ces nombreuses remarques qui révèlent sa "partialité", selon les avocats de la défense. Eh bien, Me Baboucar Cissé a pris la relève hier, d'après L'Observateur. Il est connu, soulignent nos confrères, pour sa pertinence et sa maîtrise du droit. En matière de procédure, il reste ce brillant avocat qui, à la barre d...

Revirement de dernière minute dans l'affaire Habré: Le Tchad fait marche arrière et refuse de coopérer

12 septembre, 2014

Revirement de dernière minute dans l'affaire Habré: Le Tchad fait marche arrière et refuse de coopérer

Le Tchad vient d’annoncer son refus de tout transfèrement de personnes inculpées au Tchad mais aussi d’autres personnes convoquées pour audition par les juges des CAE (Chambres africaines extraordinaires). En effet, le Doyen des juges d’instruction a pris une ordonnance rendue publique le 3 septembre 2014 concernant des personnes inculpées ou convoquées par les juges de la chambre d’instruction des CAE dont certaines sont en attente de transfèrement à Dakar depuis de longs mois. En outre, le jug...

Plus de 211 Guinéens, 13 Sierra-léonais, 5 Américains refoulés : le Sénégal, nouvelle destination pour fuir Ebola ?

12 septembre, 2014

Plus de 211 Guinéens, 13 Sierra-léonais, 5 Américains refoulés : le Sénégal, nouvelle destination pour fuir Ebola ?

"A quelque chose malheur est bon", dit-on. Eh bien cet adage sied parfaitement au Sénégal qui, depuis la détection d'un cas importé du virus Ebola, a mis les bouchées doubles pour barrer la route à la maladie et bouter l'unique cas détecté hors de nos frontières. Le ministère de l'Intérieur ne badine pas lorsqu'il annonçait le refoulement de toute personne, venant des pays affectés par le virus, qui tenterait de passer la frontière. L'Observateur rapporte dans sa livraison du jour qu'enviro...

Haut de page