Leuk Sénégal - Le meilleur de l'actualité sénégalaise

Switch to desktop Register Login

INONDATIONS DANS LA BANLIEUE : l'ancien ministre Khady Mbow au chevet des populations sinistrées

LEUKSENEGAL.COM- Ancien Ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie sous le régime du président Abdoulaye Wade. Khady Mbow qui s’est toujours voulue à l’avant du garde du combat pour l’émancipation des femmes par une impulsion d’actions de développement, a fait le tour de certaines zones inondées de la banlieue pour jouer sa partition dans l’accompagnement des populations sinistrées. Elle n’a pas manqué d’aborder certains sujets brûlants de l’heure comme le récent remaniement ministériel, la traque des biens supposés mal acquis et les élections locales de mars 2014.

S’exprimant sur les raisons de son engagement en faveur des sinistrés, Khady Mbow fera savoir que cela est dicté par la situation peu enviable vécue par les populations de Pikine et caractérisée, selon elle, par des inondations qui ont fini d’installer le désarroi et l’errance des populations de la banlieue, celles de Pikine en particulier. A en croire l’ex Ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie le leadership dont elle se veut l’incarnation l’a poussé à aller à la rencontre des femmes qui ont payé le plus lourd tribut des intempéries
 « Je me suis rendue dans certaines zones comme Pikine, Yeumbeul, Malika et Keur Massar. En dehors du réconfort moral que notre visite a procuré aux sinistrés, nous avons apporté notre contribution à la limité des moyens dont nous disposons et qui sont le fruit des cotisations des membres du réseau de groupements. On a pu remettre aux femmes qui sont dans une extrême précarité de l’argent, du matériel et des habits » a-t-elle expliqué non sans lancer un cri de détresse. " Je profite de l’occasion pour interpeller les autorités étatiques sur la nécessité de prendre des mesures hardies pour remédier au fléau des inondations qui n’a que trop durer. Nous pensons que les stratégies de lutte doivent être repensées ». Interpellée sur le prétexte d’un legs de l’ancien régime souvent avancé par certains, Khady Mbow a pris de la hauteur pour dire « ceux qui ont été élus le 25 mars 2012 ne l’ont pas été pour verser dans des polémiques futiles. L’Heure est assez grave pour donner lieu à des invectives et des accusations de toutes sortes. Les populations ont plutôt besoin d’une synergie de toutes les forces vives de la nation pour venir à bout des intempéries".

 A propos du remaniement ministériel intervenu avec le départ d’Abdoul Mbaye de la primature, Khady Mbow a fait remarquer « A priori et sur la base de la nomination d'une femme comme Premier Ministre  qui n'a pas manqué de faire ses preuves, on peut entrevoir des lendemains meilleurs pour le Sénégal. C’est moins les personnes choisies que leur capacité à faire bouger les choses dans la bonne direction qui intéresse les sénégalais. Je pense qu’on ne devrait pas, pour des considérations politiciennes, souhaiter l’échec de cette équipe qui  a été mise en place » a t-elle noté.

Sur la traque des biens supposés mal acquis la libérale a revêtu une casquette républicaine « Je ne cesserai jamais de dire que c’est tout à fait normal que des personnes qui ont eu gérer des affaires publiques rendent comptent. Le pays qui vit des moments difficiles a grandement besoin de l’argent supposé mal acquis. Seulement, il ne faudrait que la traque soit sélective pour des raisons politiques. Tout compte fait, j’ai confiance en la justice de mon pays et j’espère qu’elle fera correctement son travail ». Elle a ouvert une parenthèse sur la médiation pénale « La médiation pénale, est à mon avis, un moindre mal car les dossiers peuvent perdurer au niveau de la justice. Toutefois, j’estime que ceux qui ont détourné doivent au moins rembourser 80% des biens illégalement acquis ». Elle a finalement lancé qu'elle sollicitera les suffrages des populations de Pikine Ouest, sa localité d’origine, lors des élections locales du mois de mars 2014. Avec la parité, les candidats du sexe masculin ont bien des soucis à se faire.
El Amin THIOUNE 

 

 

 

Evaluez cet article
(0 votes)
Societe (les plus récents)
Hôpital Fann: Des jeunes voulaient abréger la vie du jeune guinéen atteint d'Ebola

02 septembre, 2014

Hôpital Fann: Des jeunes voulaient abréger la vie du jeune guinéen atteint d'Ebola

Lors de la rencontre hier au siège du ministère de la Santé entre la patronne des lieux Awa Marie Coll Seck et le Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (Cdeps), la ministre est revenue sur les incidents qui se sont invités à l’hôpital Fann, juste après l’internement du jeune Guinéen atteint d’Ebola. Et c’est pour confirmer selon EnQuête que des jeunes sont venus à l’hôpital pour, disaient-ils, abréger la vie de la personne infectée. C’est sans doute un acte dicté par la passi...

Nouvelle alerte aux Parcelles: Un vendeur de café guinéen s'écroule et s'évanouie avant d'être évacué à Fann

02 septembre, 2014

Nouvelle alerte aux Parcelles: Un vendeur de café guinéen s'écroule et s'évanouie avant d'être évacué à Fann

SENEGAL - Aux Parcelles assainies, la psychose gagne de plus en plus du terrain. Après avoir fourni au Sénégal, le premier cas Ebola, jeudi dernier, ce coin populeux de la capitale sénégalaise est sur le point de récidiver. D'après la radio Zik FM, un vendeur de café ambulant d'origine guinéenne s'est écroulé hier en pleine rue. Un témoin interrogé par nos confrères raconte la scène. "Il est tombé devant tout le monde. On ne peut pas dire qu'il est atteint par la maladie, mais il semblait épuisé...

LES SALTIGUES DE FATICK PROMETTENT D’EXTRAIRE DU PAYS LE VIRUS

02 septembre, 2014

LES SALTIGUES DE FATICK PROMETTENT D’EXTRAIRE DU PAYS LE VIRUS

La psychose qu’a créée le virus Ebola chez les populations ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir. Les saltigués de la ville de Mame Mindiss se sont engagés, dans un délai très court, à extraire du pays le virus de cette maladie tant crainte. L’engagement a été pris en présence du ministre de la Culture et de la Communication Mbagnick Ndiaye, venu rendre visite aux amis du professeur Eric Gbodoussou «Au nom des guérisseurs et des saltigués que j’ai l’honneur de servir, je voudrais dire haut...

Les étudiants vont descendre dans la rue s’ils ne reçoivent pas leurs bourses

02 septembre, 2014

Les étudiants vont descendre dans la rue s’ils ne reçoivent pas leurs bourses

Les étudiants de l’Ucad ne décolèrent toujours pas. En assemblée générale, aujourd’hui, devant le pavillon A, ils exigent de l’État, le paiement intégral de leur bourse. Sans quoi, ils vont descendre dans la rue. Ces pensionnaires de l’université de Dakar ne comprennent toujours pas le retard du paiement des bourses. Même si leur ministre de tutelle avait donné des ordres au directeur des bourses de diligenter cette affaire. «Mais, rien de concret n’a été fait. Jusqu’à présent, disent-i...

Affaire Bibo Bourgi : Des Droits-de-l’hommiste mènent «un combat de principe qui transcende les causes circonstancielles»

02 septembre, 2014

Affaire Bibo Bourgi : Des Droits-de-l’hommiste mènent «un combat de principe qui transcende les causes circonstancielles»

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), Amnesty Internationale section Sénégal (AI/SN) et la Rencontre Africaine Des Droits de l’Homme (RADDHO), représentés respectivement par Monsieur Seydi GASSAMA (AI/SN), Maitre Assane Dioma NDIAYE (L.S.D.H.) et Monsieur Aboubacry MBODJ (RADDHO) informent avoir «été saisis formellement des différents dossiers médicaux concernant Monsieur Bibo Khalil BOURGI ». A les en croire : «Le traitement des différents et variés avis des spécialistes cons...

Le Sénégalais Alphonse Ndour égorgé à Tanger : Atlas de la barbarie

02 septembre, 2014

Le Sénégalais Alphonse Ndour égorgé à Tanger : Atlas de la barbarie

Samedi dernier, Charles Paul Alphonse Ndour, jeune Sénégalais de 26 ans, a trouvé la mort à Tanger dans d’horribles circonstances. Une vidéo qui circule sur la toile lève le voile sur les circonstances du décès. Le ministère des Affaires étrangères a pris les choses en main. Le rendez-vous pris avec la mort par Charles Alphonse Ndour s’est fait dans des conditions sordides, à la fois violentes et surréalistes. Une vidéo-amateur raconte le film d’horreur, aimante les vues sur la toile en même te...

La presse est un partenaire dans la gestion du premier cas d’ Ebola (ministre)

02 septembre, 2014

La presse est un partenaire dans la gestion du premier cas d’ Ebola (ministre)

La presse est un partenaire privilégié dans la gestion du premier cas d’Ebola au Sénégal, a affirmé lundi le ministre de la Santé et de l’Action sociale, assurant que les autorités sont déterminées à jouer la carte de la transparence face à ‘’ce problème national’’.   ‘’Je tiens à remercier la presse pour le travail qui est fait. Depuis qu’il y a eu cette épidémie dans notre sous-région, il y a eu beaucoup de commentaires. Il y a eu une visibilité pour que les gens comprennent cette maladie. L...

Humiliation suprême à la Crei: Bourgi se présente sur une civière, le juge se défoule sur l'infirmier ambulancier

02 septembre, 2014

Humiliation suprême à la Crei: Bourgi se présente sur une civière, le juge se défoule sur l'infirmier ambulancier

SENEGAL - Le procès Karim Wade est entré dans une phase qui risque de virer au drame. La Cour de répression de l'enrichissement illicite Crei) a été hier le théâtre d'un spectacle très humiliant pour la condition humaine. L'un des présumés complices de l'ancien ministre des Infrastructures a été contraint de se présenter devant la barre sur une civière en compagnie d'un infirmier ambulancier. L'image, qui a déjà fait le tour du monde, force la consternation. Bibo Bourgi sur une civière et sous p...

 Devant la barre aujourd’hui : Karim Wade fête ses 46 ans !

01 septembre, 2014

Devant la barre aujourd’hui : Karim Wade fête ses 46 ans !

C’est aujourd’hui que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) va vider les exceptions soulevées par les avocats de Karim Wade. Et, probablement, les débats au fond vont enfin commencer, parce que le Président de la Crei Henri Grégoire Diop a demandé la comparution de toutes les personnes accusées de complicité. Même Bibo Bourgi sera à la barre aujourd’hui. En outre, informe L’As, cette reprise coïncide avec le 46ème anniversaire du fils de Abdoulaye et Viviane Wade. Né le 1er s...

Urgent - Le procès Karim reprend dans la cacofonie: Le juge demande aux médecins d'enlever les perfusions de Bibo Bourgi

01 septembre, 2014

Urgent - Le procès Karim reprend dans la cacofonie: Le juge demande aux médecins d'enlever les perfusions de Bibo Bourgi

SENEGAL - Le procès Karim Wade a repris, il y a quelques minutes, au tribunal hors classe de Dakar sur fond de contestation entre les avocats de la défense, plus particulièrement ceux de Bibo Bourgi, et ceux de la partie civile. Tout a débuté lorsque que l'un des témoins clés du procès, en l'occurence Bibo Bourgi s'est présenté devant la barre avec une chaise médicalisée. Le président de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), Henri Grégoire Diop a demandé aux accompagnants de...

Billet du Jour de La Tribune: Roi Ebola

01 septembre, 2014

Billet du Jour de La Tribune: Roi Ebola

SENEGAL - Ebola, de sa toute-puissance, a relégué au second plan, tous les grands sujets du moment. Le caractère dangereux de cette maladie fait qu'elle est devenue une super-priorité chez nous et ailleurs où elle fait des ravages. Le manque à gagner est énorme. Pour des citoyens déjà confrontés à des difficultés multiples, cet état des choses ne fait que les plonger davantage dans la dèche. Ici au Sénégal, les populations du monde rural traversent une période de soudure particulièrement pénible...

Ebola : les journalistes invités à un travail de vérification de l’information

01 septembre, 2014

Ebola : les journalistes invités à un travail de vérification de l’information

Ibrahima Bakhoum, membre du Tribunal des pairs du Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias (CORED), invite les journalistes sénégalais à faire un travail de vérification de l’information dans le traitement de l’épidémie d’Ebola pour ''faire honneur'' à leur métier. ‘’Vérifier les informations’’ avant leur diffusion, c’est ‘’écouter’’ les autorités sanitaires, a dit Bakhoum, dimanche, à l’émission ‘’Remue ménage’’ de la Radio Futurs médias (RFM). Un pr...

L’introduction des langues nationales requiert la formation des enseignants (ministre)

01 septembre, 2014

L’introduction des langues nationales requiert la formation des enseignants (ministre)

L’introduction des langues nationales dans l’enseignement demande des prérequis importants et passe par une formation des enseignants dans ce domaine, a indiqué le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam.   ''L’introduction des langues nationales d’abord a un impact sur la formation des enseignants. Il faudrait donc programmer la formation des enseignants pour enseigner dans les langues nationales (qu'il faut utiliser) comme langues d’enseignement’’, a-t-il dit, samedi, lors de ...

 EBOLA : Excès de zèle sur le contrôle des sénégalais à l’aéroport de Chine : des officiels sénégalais démentent

01 septembre, 2014

EBOLA : Excès de zèle sur le contrôle des sénégalais à l’aéroport de Chine : des officiels sénégalais démentent

On a frôlé l’incident diplomatique de peu. A la suite de la confirmation du premier cas avéré de virus Ebola au Sénégal par le ministère de la Santé, une information selon laquelle les sénégalais seraient quelque peu malmenés à leur débarquement de l’aéroport de Pékin a fait réagir les autorités.  Contactés par Seneweb, des officiels sénégalais basés dans la capitale de la Chine ont formellement démenti l’excès de zèle dont seraient victimes les sénégalais. A les en croire, les Sénégalais au mê...

Ebola : les personnes en contact avec le malade identifiées et mises sous surveillance (ministère)

01 septembre, 2014

Ebola : les personnes en contact avec le malade identifiées et mises sous surveillance (ministère)

L’ensemble des personnes ayant été en contact avec le jeune Guinéen infecté par le virus Ebola ont été identifiées et mises sous surveillance, annonce le ministère de la Santé et de l’Action sociale.   ‘’Elles (ces personnes) font l’objet d’un examen médical bi quotidien’’, précise le département de la Santé dans un Communiqué N°2 sur la fièvre à virus Ebola transmis dimanche à l’APS. Le ministère souligne que ‘’dans le cadre du dispositif de surveillance et de riposte à la fièvre à virus Ebo...

Ebola au Sénégal: Le jeune guinéen serait presque guéri, des résultats négatifs attendus après...

01 septembre, 2014

Ebola au Sénégal: Le jeune guinéen serait presque guéri, des résultats négatifs attendus après...

SENEGAL - Le jeune guinéen interné à l'Hôpital Fann depuis jeudi dernier et qui est atteint du virus Ebola serait presque guéri, la Une du journal L'As de ce lundi. Mis en quarantaine au Centre hospitalier universitaire (Chu) et bien suivi par des spécialistes des maladies infectieuses, l'état du jeune étudiant malade se serait réellement amélioré. D'après nos confrères, plus aucun signe de la maladie Ebola ne se manifeste sur le corps du malade. Mais pour avoir la confirmation de la guérison du...

Ebola au Sénégal: 4 morts dans la famille du jeune guinéen

01 septembre, 2014

Ebola au Sénégal: 4 morts dans la famille du jeune guinéen

SENEGAL - La psychose s'est installée au Sénégal depuis vendredi. La faute à un jeune guinéen qui a importé le virus Ebola à Dakar. Mis en quarantaine au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Fann, le seul malade d'Ebola enregistré sur le territoire sénégalais a confié aux enquêteurs le pourquoi de son voyage au pays de la Teranga. Finalement, les quatre membres de sa famille morts de ladite maladie seraient la cause de sa "fuite" vers la capitale sénégalaise où vit son oncle T. BA. Le jeune...

Révélations explosives sur la cargaison d’armes coulée au port de Dakar

30 août, 2014

Révélations explosives sur la cargaison d’armes coulée au port de Dakar

Le voile se lève sur l’affaire de la cargaison d’armes coulée près des côtes sunugaaliennes et destinées au Mali. Et c’est le site «maliactu.net» qui file la der dans un article intitulé «Mali : les armes coulées au Sénégal destinées pour une insurrection populaire à Bamako ?» et que nous vous proposons de lire. «On en sait davantage sur les armes frauduleusement présentées comme des armes de chasse, mais qui étaient en réalité des armes de guerre. Elles provenaient d’Irak, devaient transitées p...

Retour sur le parcours de l’étudiant importateur du virus Ebola au Sénégal

30 août, 2014

Retour sur le parcours de l’étudiant importateur du virus Ebola au Sénégal

Après que le ministre en charge de la Santé, Eva Marie Colle Seck ait révélé la présence d’un malade portant le virus Ebola à Dakar, nos confrères du journal Libération, soucieux de donner le parcours du  jeune étudiant guinéen importateur du virus, sont allés à la pêche aux infos. Selon eux, Camara l’ étudiant Guinéen âgé d’une vingtaine d’années,  est arrivé au Sénégal le 08 Août dernier, donc bien avant la fermeture de nos frontières avec la Guinée Conakry.  Il faut souligner que le jeune mal...

Ebola au Sénégal: « Le jeune guinéen a 80 % de chance de s’en sortir », le président Sall sort les gros moyens

30 août, 2014

Ebola au Sénégal: « Le jeune guinéen a 80 % de chance de s’en sortir », le président Sall sort les gros moyens

La nouvelle est confirmée hier par le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Eva Marie Coll Seck qui annonce un cas positif aux tests Ebola. En provenance de la Guinée voisine, l’étudiant de 21 ans a contracté la maladie via un de ses copains originaire de la Sierra Leone. Le patient mis en quarantaine aux services des maladies infectieuses du Centre National Hospitalier Universitaire (CHU) de Fann, on soutient que l’espoir est permis car il M.A. Diallo a 80 % de chance de s’en sortir. De ...

Ebola : un premier cas confirmé au Sénégal

29 août, 2014

Ebola : un premier cas confirmé au Sénégal

Le Sénégal vient d'annoncer un premier cas confirmé de virus Ebola sur son territoire. Il s'agit, selon le ministère de la Santé, d'un cas « importé » de la Guinée-Conakry voisine. C'est le ministère guinéen de la Santé qui aurait averti les autorités sénégalaises qu'une personne en contact avec des malades aurait disparu, et serait au Sénégal. Le patient, actuellement pris en charge par les autorités sanitaires sénégalaises, serait un jeune Guinéen, étudiant dans une université de Conakr...

Urgent - Le Sénégal enregistre son premier cas d'Ebola: C'est un jeune étudiant guinéen hospitalisé à l'hôpital Fann

29 août, 2014

Urgent - Le Sénégal enregistre son premier cas d'Ebola: C'est un jeune étudiant guinéen hospitalisé à l'hôpital Fann

L'importante déclaration que le Ministre de la Santé, Awa Marie Coll Seck doit faire dans quelques minutes est pour annoncer le premier cas de malade du virus Ebola au Sénégal.La fièvre hémorragique a pu transpercer nos frontières malgré la décision de fermeture. La personne atteinte est d'origine guinéenne. Agée de 21 ans, elle est venue en vacances au Sénégal en emportant dans ces bagages le virus. Elle est actuellement internée au service des maladies infectieuses de l'hôpital de Fann.Le gouv...

 Événementt de l'Ucad et mort de Bassirou Faye- Les gros pontes de la Police absents au moment des faits

29 août, 2014

Événementt de l'Ucad et mort de Bassirou Faye- Les gros pontes de la Police absents au moment des faits

L’enquête progresse sur la mort de l’étudiant Bassirou Faye, tué d’une balle à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le jeudi 14 août dernier. De sources bien informées, le journal l'Enquête assure que c’est à pas de géant qu’avancent les investigations, même si une certaine confusion est relevée. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que le tir fatal vient des éléments de la police, précisément d’un officier présent sur le théâtre d’opération. Mais les mêmes sources révèlent aussi que le jour de...

Souleymane Jules Diop sur la traque aux biens mal acquis : "Un centime volé est un centime à restituer"

29 août, 2014

Souleymane Jules Diop sur la traque aux biens mal acquis : "Un centime volé est un centime à restituer"

Aphone depuis sa nomination au poste de Secrétaire d'Etat aux Sénégalais de l'extérieurs, Souleymane Jules a brisé le silence dans un entretien accordé au Populaire du jour. Une occasion pour le journal de recueillir ses sentiments sur l'actualité nationale occupée principalement par la crise universitaire, la famine dans le monde rural et le procès Karim Wade. Plus que jamais, M. Diop est pour la poursuite de la traque aux biens mal acquis. A la question de savoir si la traque aux bien...

Les bureaux de Sacré Coeur, Sicap Liberté, Yeumbeul Sud et Médina Gounass cassés

29 août, 2014

Les bureaux de Sacré Coeur, Sicap Liberté, Yeumbeul Sud et Médina Gounass cassés

Les recours en annulation déposés par l’Association des juristes du Sénégal (Ajs) pour dénoncer le non respect de la parité dans les bureaux de certaines collectivités locales, ont eu l’effet escompté. La Cour d’appel de Dakar a donné raison aux femmes membres de l’association dirigée par la très engagée Fatou Kiné Camara. C’est ainsi que le bureau de la mairie de la Commune de Sacré coeur Mermoz que dirige Barthélémy Dias, celui de Sicap liberté, de Yeumbeul Sud, Médina Gounass et d’autres on...

Université : Plaidoyer pour une privatisation généralisée !

29 août, 2014

Université : Plaidoyer pour une privatisation généralisée !

Au lendemain de cette douloureuse tragédie qui a frappé toute la famille universitaire du Sénégal, une réflexion sérieuse sur les solutions qui peuvent sortir ce secteur stratégique des eaux troubles s’impose à notre agenda intellectuel. Offrir à la jeunesse de meilleures opportunités de réussite avec une formation qui assure une insertion rapide en entreprise doit être selon mon point de vu le « seul » objectif des universités sénégalaises. Le contexte socio-historique d’après indépendance...

PROCÈS KARIM MEISSA WADE : Fin de Cycle

29 août, 2014

PROCÈS KARIM MEISSA WADE : Fin de Cycle

Les dés sont jetés ! On a tellement tout dit, en ce qui concerne les exceptions, dans le cadre de ce procès Karim Wade, qu’il n’y a plus rien à ajouter… Du moins, c’est la position du Parquet et de la Partie Civile qui ont choisi comme un seul homme, hier, de renoncer à leur droit de réplique. L’accord tacite, semblerait-il, entre le Procureur Spécial et les avocats de l’État est qu’il vaut mieux se taire, avant que la défense n’ait encore quelque chose à redire, ou plutôt à répliquer, sur des p...

Toussaint Manga "déchire" le rapport de la Cour des compte : "C'est faux et archi-faux le Meel n'a reçu aucune subvention du COUD"

28 août, 2014

Toussaint Manga "déchire" le rapport de la Cour des compte : "C'est faux et archi-faux le Meel n'a reçu aucune subvention du COUD"

Le secrétaire général de l'Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL) n'a pas tardé à répondre à la Cour comptes qui a indiqué, dans son rapport public 2012, qu'il avait bénéficié indûment d'une somme de 5,5 millions de francs Cfa du Centre des Ouvres universitaires de Dakar (COUD). Sur sa page Facebook, Toussaint Manga dément formellement ces accusations et indexe le régime de Macky Sall. "Par devoir de vérité aux Sénégalais, je démens formellement le rapport de la Cour des comptes...

Billet du Jour de La Tribune: Eternels ténèbres

28 août, 2014

Billet du Jour de La Tribune: Eternels ténèbres

SENEGAL - Les coupures intempestives notées dans certaines parties du pays, interviennent dans un moment très lourd en crises. Les Sénégalais longtemps traumatisés par les délestages sous Diouf, portaient beaucoup d'espoirs sur son remplaçant. Hélas, après douze ans au pouvoir, Wade n'a pas pu mettre fin à cette question la question lancinante. Macky Sall, candidat à la présidentielle, s'était engagé à trouver des solutions idoines. Mais le constat est que les choses sont restées en l'état. En d...

Voici la composition du Cored: Les 10 sages du tribunal des pairs

28 août, 2014

Voici la composition du Cored: Les 10 sages du tribunal des pairs

SENEGAL - Le Conseil pour l'observation des règles d'éthique et de déontologie dans les médias (Cored) a procédé hier à l'installation du tribunal des pairs, sous la présidence du chef de l'Etat Macky Sall. Ce tribunal aura pour mission de juger les journalistes auteurs de délits de presse.Voici la liste des 10 membres du Cored :Mame Less Camara, journaliste et formateur au Cesti ; Diatou Cissé Badiane, journaliste et ancienne secrétaire générale du Synpics ; Cheikh Tidiane Fall, ancien journali...

Haut de page