Leuk Sénégal - Le meilleur de l'actualité sénégalaise

Switch to desktop Register Login

INONDATIONS DANS LA BANLIEUE : l'ancien ministre Khady Mbow au chevet des populations sinistrées

LEUKSENEGAL.COM- Ancien Ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie sous le régime du président Abdoulaye Wade. Khady Mbow qui s’est toujours voulue à l’avant du garde du combat pour l’émancipation des femmes par une impulsion d’actions de développement, a fait le tour de certaines zones inondées de la banlieue pour jouer sa partition dans l’accompagnement des populations sinistrées. Elle n’a pas manqué d’aborder certains sujets brûlants de l’heure comme le récent remaniement ministériel, la traque des biens supposés mal acquis et les élections locales de mars 2014.

S’exprimant sur les raisons de son engagement en faveur des sinistrés, Khady Mbow fera savoir que cela est dicté par la situation peu enviable vécue par les populations de Pikine et caractérisée, selon elle, par des inondations qui ont fini d’installer le désarroi et l’errance des populations de la banlieue, celles de Pikine en particulier. A en croire l’ex Ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie le leadership dont elle se veut l’incarnation l’a poussé à aller à la rencontre des femmes qui ont payé le plus lourd tribut des intempéries
 « Je me suis rendue dans certaines zones comme Pikine, Yeumbeul, Malika et Keur Massar. En dehors du réconfort moral que notre visite a procuré aux sinistrés, nous avons apporté notre contribution à la limité des moyens dont nous disposons et qui sont le fruit des cotisations des membres du réseau de groupements. On a pu remettre aux femmes qui sont dans une extrême précarité de l’argent, du matériel et des habits » a-t-elle expliqué non sans lancer un cri de détresse. " Je profite de l’occasion pour interpeller les autorités étatiques sur la nécessité de prendre des mesures hardies pour remédier au fléau des inondations qui n’a que trop durer. Nous pensons que les stratégies de lutte doivent être repensées ». Interpellée sur le prétexte d’un legs de l’ancien régime souvent avancé par certains, Khady Mbow a pris de la hauteur pour dire « ceux qui ont été élus le 25 mars 2012 ne l’ont pas été pour verser dans des polémiques futiles. L’Heure est assez grave pour donner lieu à des invectives et des accusations de toutes sortes. Les populations ont plutôt besoin d’une synergie de toutes les forces vives de la nation pour venir à bout des intempéries".

 A propos du remaniement ministériel intervenu avec le départ d’Abdoul Mbaye de la primature, Khady Mbow a fait remarquer « A priori et sur la base de la nomination d'une femme comme Premier Ministre  qui n'a pas manqué de faire ses preuves, on peut entrevoir des lendemains meilleurs pour le Sénégal. C’est moins les personnes choisies que leur capacité à faire bouger les choses dans la bonne direction qui intéresse les sénégalais. Je pense qu’on ne devrait pas, pour des considérations politiciennes, souhaiter l’échec de cette équipe qui  a été mise en place » a t-elle noté.

Sur la traque des biens supposés mal acquis la libérale a revêtu une casquette républicaine « Je ne cesserai jamais de dire que c’est tout à fait normal que des personnes qui ont eu gérer des affaires publiques rendent comptent. Le pays qui vit des moments difficiles a grandement besoin de l’argent supposé mal acquis. Seulement, il ne faudrait que la traque soit sélective pour des raisons politiques. Tout compte fait, j’ai confiance en la justice de mon pays et j’espère qu’elle fera correctement son travail ». Elle a ouvert une parenthèse sur la médiation pénale « La médiation pénale, est à mon avis, un moindre mal car les dossiers peuvent perdurer au niveau de la justice. Toutefois, j’estime que ceux qui ont détourné doivent au moins rembourser 80% des biens illégalement acquis ». Elle a finalement lancé qu'elle sollicitera les suffrages des populations de Pikine Ouest, sa localité d’origine, lors des élections locales du mois de mars 2014. Avec la parité, les candidats du sexe masculin ont bien des soucis à se faire.
El Amin THIOUNE 

 

 

 

Evaluez cet article
(0 votes)
Societe (les plus récents)
Bassirou Faye- La partie civile et la défense dans un même combat

26 décembre, 2014

Bassirou Faye- La partie civile et la défense dans un même combat

SENEGAL- Le Doyen des juges d'instruction prés du tribunal hors classe de Dakar, Mahawa Sémou Diouf a décidé de joindre les deux procédures qui portaient l'enquête sur la mort de l'étudiant Bassirou Faye. La partie civile et la défense s'affairent aujourd'hui dans une même tâche, celle de retrouver le vrai meurtrier. Le Doyen des juges avait accepté la plainte avec constitution de la partie civile, déposée alors par le conseil des proches de Tombong Waly. Aujourd'hui, il est plus que décidé à r...

"Moukabaro": les difficultés du pays sont liées à un "débordement de nos gouvernants...

26 décembre, 2014

"Moukabaro": les difficultés du pays sont liées à un "débordement de nos gouvernants...

SENEGAL- Cheikh Babacar Mbacké "Moukabaro" lors de la cérémonie religieuse annuelle qui a eu lieu le mercredi 24, la nuit du réveillon de Noël au stadium Marius Ndiaye, s'est penché sur les problèmes que rencontre le Sénégal. Pour ce guide religieux, "nos gouvernants doivent se pencher sur la religion" pour sortir le pays de ces difficultés. La solution serait de reconsidérer le "tawhid" qui est pour les Sénégalais le seul moyen de se défaire des difficultés."Moukabaro" s'est prononcé de long en...

Décès de Me Mame Abdou Mbodji, le Juge Henry G. Diop présente ses condoléances à Karim Wade

24 décembre, 2014

Décès de Me Mame Abdou Mbodji, le Juge Henry G. Diop présente ses condoléances à Karim Wade

SENEGAL- Me Mame Abdou Mbodji, Avocat de la défense de Karim Wade et membre du cabinet de Me Madické Niang est décédé hier.Alors que le procès battait son plein, une nouvelle vient suspendre l'audience, l'un des avocats de Karim à rendu l'âme. L'annonce de la mort de Me Mame Abdou Mbodji est faite hier vers 14h après la pause de la Crei. Tous les avocats présents à l'audience étaient consternés, qu'ils soient de la défense ou de la partie civile. Le Juge Henry Grégoire Diop a suspendu l'audience...

Meurtre de Bassirou Faye: Le témoin oculaire décrit un homme de teint clair, Tombong Waly disculpé

24 décembre, 2014

Meurtre de Bassirou Faye: Le témoin oculaire décrit un homme de teint clair, Tombong Waly disculpé

SENEGAL- La procédure judiciaire qui porte sur le meurtre de l'étudiant Bassirou Faye a pris un nouveau tournant. Sette Diagne, le principal témoin oculaire du meurtre de l'étudiant dans l'enceinte du campus social de l'université a donné une description du présumé meurtrier. Seulement, le portrait-robot défini par Sette est loin de ressembler trait pour trait à Tombong Waly. Après deux longues heures d'interrogation Sette Diagne a dressé le portrait du véritable assassin de son ami. L'homme en ...

Me Ciré Clédor Ly expulsé de l'audience pour non-respect à la Cour

23 décembre, 2014

Me Ciré Clédor Ly expulsé de l'audience pour non-respect à la Cour

SENEGAL- Me Ciré Clédor Ly, Avocat à la défense dans la supposée traque des biens mal acquis concernant Wade fils a été expulsé de l'audience, vendredi 19 décembre dernier lors de l'ouverture des scellés du coffre des bijoux de Karim. Le Président Henry Grégoire Diop en a fait la déclaration hier, pour ainsi pointiller sur son pouvoir discrétionnaire d'expulser toute personne qui va à l'encontre des dispositions réglementaires établies par la Cour. H.Grégoire Diop de dire "nous avons expulsé un ...

Le plaidoyer de la RNPLUS: "la discrimination, un frein pour la prise en charge des personnes vivant avec le VIH"

23 décembre, 2014

Le plaidoyer de la RNPLUS: "la discrimination, un frein pour la prise en charge des personnes vivant avec le VIH"

SENEGAL- Le mouvement des femmes vivant avec le VIH/SIDA décide de faire un plaidoyer en vue d'appuyer la lutte contre la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH. Pour réaliser leur objectif, qui est de disséminer les préjudices sociaux, elles (les femmes) comptent effectuer des visites de proximité auprès des groupes de presse et des autorités religieuses. Le mouvement est en partenariat avec le Réseau national des associations des personnes vivant avec le VIH (RNPLUS). Le choix porté s...

Bibo Bourgi est de retour à Dakar après deux opérations

22 décembre, 2014

Bibo Bourgi est de retour à Dakar après deux opérations

SENEGAL - Bibo Bourgi est de retour à Dakar depuis samedi. Le présumé complice de Karim Wade dans cette affaire d'enrichissement illicite est en pleine forme et prêt à comparaître. Bibo Bourgi avait comparu en civière devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) dans l'affaire Karim Wade. De faible état, il s'est ensuite rendu à Paris où il a subi deux opérations au cœur et aux reins. Aujourd'hui, il est de retour en pleine forme pour démentir les chimères qui pensaient et d...

Hydrocarbures : consommateurs et transporteurs insatisfaits de la baisse

22 décembre, 2014

Hydrocarbures : consommateurs et transporteurs insatisfaits de la baisse

SENEGAL - La baisse des prix des hydrocarbures est loin de satisfaire les consuméristes. Réunis hier à la Chambre de commerce de Dakar avec la tutelle, les syndicalistes et associations de consommateurs ont fustigé la méthode de l'État.La baisse des prix est effective. Ainsi, le litre du super carburant est de 795f, celui de l'essence à 785f, celle utilisée pour les pirogues passe à 597f, pour le litre du pétrole lampe, il est estimé à 520f. Il reste le litre du gasoil à 690f et la bouteille de ...

 Bibo Bourgi est revenu de la France

22 décembre, 2014

Bibo Bourgi est revenu de la France

Le principal témoin du procès de Karim Wade est revenu de la France comme beaucoup ne s'y attendaient pas. Bibo Bourgi serait à Dakar, d'après des sources sûres contactées par Dakaractu. Il s'était rendu en France suite à une autorisation de sortie délivrée par les autorités judiciaires sénégalaises pour aller se soigner. A lui seul, Bourgi représente 70% du patrimoine attribué à Karim Wade par la Cour de répression de l'enrichissement illicite. Le procès du fils de l'ancien Président sénégalais...

Quand Karim se moque du Juge de la Crei : "Vous me voyez porter des boucles d'oreille ?"

20 décembre, 2014

Quand Karim se moque du Juge de la Crei : "Vous me voyez porter des boucles d'oreille ?"

SENEGAL - Le face-à-face entre Karim Wade et le Juge Henri Grégoire Diop dans les locaux de la Crei n'a pas été une exception à la règle. Comme à son habitude, le fils de l'ancien Président sénégalais a encore voulu se payer la tête du patron de la Cour spéciale. Il était convoqué pour assister à l'ouverture et à l'inventaire des scellés contenant les parures de sa défunte épouse Karine Marteau et des montres lui appartenant. D'après le journal l'As, Wade-fils de manière très taquine à chercher...

Billet du Jour de la Tribune: Les homos et leurs amis

19 décembre, 2014

Billet du Jour de la Tribune: Les homos et leurs amis

SENEGAL - "Vérité au-delà des Pyrénées, erreur en deçà". Apparemment, les occidentaux ne sont pas prêts à intégrer cet adage imagé. En voulant aborder l'homosexualité au Sénégal, comme ils le font chez eux, ils pêchent dans la démarche et vont droit au mur. Le Canada, chantre de la défense des droits de l'Homme, y compris ceux des homosexuels et des lesbiennes, veut apparemment poursuivre cette politique hors des ses bases. Une fausse appréciation des choses dicte une telle attitude. La société...

Affaire Aida Ndiongue: la Cour suprême rejette le recours de ses avocats

19 décembre, 2014

Affaire Aida Ndiongue: la Cour suprême rejette le recours de ses avocats

SENEGAL- Pour le pourvoi en cassation de l'ex Sénatrice, la Cour suprême de Dakar déclare irrecevable et rejette la requête des avocats de Aida Ndiongue.La pléthore d'avocats rejoints dans leur tâche par Mr Ciré Clédor Ly, n'ont pas réussi la prouesse de faire pourvoir en cassation le procès Aida Ndiongue. Une demande qui a fait l'objet d'un rejet. Me D.Kandji, avait changé la composition après un rabat du délibéré, alors que la chambre d'accusation allait rendre un délibéré sur l'annulation de ...

Le"19HH" du terroriste Omar Diaby, un mirage à multiples dangers

19 décembre, 2014

Le"19HH" du terroriste Omar Diaby, un mirage à multiples dangers

SENEGAL- Dans le monde francophone la nouvelle chaîne en ligne "19HH", du franco sénégalais et principal recruteur de "djihadiste" francophone en Syrie sème la panique dans l'univers du web. Décidément, internet est le hub de tous les dangers. Le djihadiste franco-sénégalais Omar Diaby plus connu sous le nom de Omar Omsen ou bien même Abu Sinigali, âgé de 39 ans fait rage avec un nouveau système d'embrigadement de "djihadiste" à travers le web. Omar a créé une chaîne en ligne, sous le label "19...

Mamadou Lamine Diallo/ Cheikh Kanté : la guéguerre continue devant le Procureur de la République

18 décembre, 2014

Mamadou Lamine Diallo/ Cheikh Kanté : la guéguerre continue devant le Procureur de la République

SENEGAL- Le leader du mouvement "Tekki" et le Directeur Général du port autonome de Dakar n'ont cessé de se lancer des pics. Mais c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Le Député Mamadou Lamine Diallo a servi une citation directe au Dr Cheikh Kanté pour injures.La remise en cause de sa gestion du Port autonome de Dakar par le Député n'a pas laissé le Dr Cheikh Kanté indifférent. Pour sa réplique nous informe Libération, le sieur dans le journal L'As du 10 mai dernier a parlé de "chien"...

Billet du Jour de la Tribune: Les Gouvernants et les muets...

17 décembre, 2014

Billet du Jour de la Tribune: Les Gouvernants et les muets...

SENEGAL - La Grande muette a cette originalité qui consiste à rester muette face aux retentissements et souvent aux multiples secousses qui font bouger les autres. Un silence qui ne peut qu'être assourdissant dans bien des cas. La proposition du Ministre de l'Intérieur d'intégrer la Gendarmerie parmi les institutions relevant de son département fait certainement partie de ces audaces qui dérangent. C'est là où se pose son opportunité. La manière dont la proposition a été faite est brutale, même...

Rémunération dans l'administration: un constat d'"inégalités injustifiées"

17 décembre, 2014

Rémunération dans l'administration: un constat d'"inégalités injustifiées"

SENEGAL- Viviane Bampassy, Ministre de la Fonction publique à l'issue du lancement, hier, de l'étude sur le système de rémunération au sein de l'administration publique du Sénégal déplore le constat des "inégalités injustifiées". D'après Madame le Ministre, dans l'administration publique sénégalaise les rémunérations sont définies par rapport aux catégories, hiérarchies et fonctions de l'agent", sur ceux, les rémunérations de la fonction publique doivent être justifiées. Pour se faire rassure l...

La Gendarmerie se heurte au Ministère de l'Intérieur

17 décembre, 2014

La Gendarmerie se heurte au Ministère de l'Intérieur

SENEGAL- Le Ministre de l'Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo aurait formulé son intention de rattacher la Gendarmerie à sa tutelle.  N'en déplaise les concernés, cette annonce a suscité moult réflexion chez les officiers de la maréchaussée.Le Ministre de l'Intérieur a annoncé la volonté de l'État de rattacher la maréchaussée à son ministère. Chose faite, la Gendarmerie sera ainsi placée sous l'égide de trois ministères. Une supputation qui a entraîné la naissance de deux camps qui se sont constit...

Tronçon Fatick-Kaolack: Une reconstruction lancée hier par le PM

16 décembre, 2014

Tronçon Fatick-Kaolack: Une reconstruction lancée hier par le PM

SENEGAL- La cérémonie du lancement de la reconstruction du tronçon liant la région de Fatick à celle de Kaolack a été présidée hier à Kaolack par le Premier Ministre, Mouhamad Dione.Cette portion de route, en dégradation avancée, longue de 42 km et qui relie Fatick à Kaolack sur la route nationale 1 a, a été pendant longtemps le supplice des voyageurs qui empruntent cette route. Heureusement, la cérémonie de lancement des travaux pour sa réhabilitation a été lancée hier avec la présence effectiv...

Alerte à la grève chez les travailleurs des collectivités locales

16 décembre, 2014

Alerte à la grève chez les travailleurs des collectivités locales

SENEGAL- Suite à des retards de salaires et des mauvaises conditions de travail, les travailleurs des collectivités locales ont décidé d'observer une grève de trois jours. Ces travailleurs des différentes collectivités locales se sont réunis en Assemblée générale, hier, à l'Hôtel de Ville de Dakar en vue de fustiger, non seulement les mauvaises conditions de travail auxquelles ils sont confrontés mais aussi le retard du paiement de leurs salaires. Face à une telle situation, ils ont décidé d'ob...

Semaine nationale de la case des tout-petits: "La malnutrition, une crise silencieuse au Sénégal"

15 décembre, 2014

Semaine nationale de la case des tout-petits: "La malnutrition, une crise silencieuse au Sénégal"

SENEGAL- A l'occasion de la semaine nationale de la case des tout-petits qui s'est tenue du 9 au 14 décembre à Louga, certains acteurs de l'éducation se sont prononcés sur l'éducation religieuse des enfants, les pratiques culturelles de la petite enfance et ont notamment pointillé sur leurs conditions de travail. Cette édition 2014 de la semaine nationale de la case des tout-petits avait pour thème "agir ensemble pour la petite enfance, un devoir citoyen". Pour Thérèse Faye, Directrice de l'Age...

Meurtre à Koumpentoum: la population s'acharne sur la gendarmerie et réclame la tête de l'assassin en garde à vue

15 décembre, 2014

Meurtre à Koumpentoum: la population s'acharne sur la gendarmerie et réclame la tête de l'assassin en garde à vue

SENEGAL- A Koumpentoum, une foule très en colère s'est attaquée à la gendarmerie pour réclamer la tête du meurtrier de la jeune Bigué Pouye, placée en garde à vue à la gendarmerie locale de Koumpentoum depuis deux jours.Saliou Gano serait le présumé assassin de Bigué Pouye (22 ans) tuée il y a trois jours dans des circonstances les plus affreuses. La jeune fille avait été violée, ballonnée à mort puis jetée sous un pont. Son bourreau, Saliou Gano a été arrêté, et placé en garde à vue quelques he...

La délégation gouvernementale, menée par Abdoulaye Daouda Diallo s'est rendue ce matin à Touba

12 décembre, 2014

La délégation gouvernementale, menée par Abdoulaye Daouda Diallo s'est rendue ce matin à Touba

SENEGAL- Le Ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo chargé de la tutelle des cultes s’est accompagné de certains de ses collègues et Conseillers du Président de la République pour mener la délégation en charge de représenter le Gouvernement à la cérémonie du Magal de cette année. Abdoulaye Daouda Diallo ainsi que des Députés et membres du conseil économique, social et environnemental se sont rendu ce vendredi 12 décembre à Touba où ils ont été reçus par le porte parole des Mourides, Se...

Bilan après Magal: 11 morts, 107 accidents, 159 sorties, 319 victimes et 10 incendies

12 décembre, 2014

Bilan après Magal: 11 morts, 107 accidents, 159 sorties, 319 victimes et 10 incendies

SENEGAL- De manière brutale, de nombreuses vies sont encore tombées sur la route du Magal de Touba. Partis effectuer le Magal annuel, ces dévoués talibés de Serigne Touba ont perdu la vie sur la route. D’après la déclaration du Colonel Mayé Konaté, Commandant du Groupement d’incendie et de secours No 2 des régions de Thiès et de Diourbel, 11 personnes ont rendu l’âme durant ce Magal, édition 2014. En outre des accidents de la route, des incendies ont été enregistrés. Il y a eu trois incendies de...

Suite à sa sortie provisoire, Bara Sady nie avoir pris 1 franc du port

12 décembre, 2014

Suite à sa sortie provisoire, Bara Sady nie avoir pris 1 franc du port

SENEGAL- L’ancien Directeur Général du port, Bara Sady a bénéficié hier d’une liberté provisoire. Quelques heures après sa relaxation, il clame haut et fort son innocence et déclare qu’il n’a pris 1 franc du Port. Accusé d’avoir détourné 48 milliards de francs CFA, soit le budget de 2008 estimé alors à 28 milliards et un marché fictif de 20 milliards, l’ex Dg du port a répondu à quelques questions de nos confrères du journal l’Observateur sur les raisons exactes de son arrestation d’il y a 1 an...

Magal de Touba : la 120-ème édition célébrée ce jeudi

11 décembre, 2014

Magal de Touba : la 120-ème édition célébrée ce jeudi

La 120-ème édition du Magal (pèlerinage) de Touba (200km de Dakar) est célébrée ce jeudi, en commémoration du départ en 1895 pour un exil de sept ans au Gabon, du fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba. Chaque année, précisément le 18 Safar (mois lunaire), quelque quatre millions de musulmans convergent dans la ville sainte pour célébrer l’un des plus importants événements religieux au Sénégal. Fondé par Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le mouridisme est la philosophie d’une ...

Voilà comment l’argentier de l’Etat entend-il clouer le b… aux contempteurs de la transaction de l’affaire Etat/Arcelor-Mittal

10 décembre, 2014

Voilà comment l’argentier de l’Etat entend-il clouer le b… aux contempteurs de la transaction de l’affaire Etat/Arcelor-Mittal

Le ministre de l’Economie et des Finances a trouvé une manière singulière de clouer le b… aux contempteurs de l’accord à l’amiable signé entre l’Etat du Sénégal et la Société Arcelor-Mittal. Pour ce faire, Amadou Bâ a prévu de publier tous les termes dudit accord. L’argentier de l’Etat l’a fait savoir, lors de son passage à l’Assemblée nationale. Pour rappel, le ministre de l’Economie et des Finances, ainsi que son collègue de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye font l’objet des crit...

La gendarmerie déploie 807 éléments et trois avions ultra modernes à Touba

10 décembre, 2014

La gendarmerie déploie 807 éléments et trois avions ultra modernes à Touba

Le général Mamadou Guèye Faye, haut commandant de la gendarmerie et directeur de la justice militaire, a insisté, mardi, sur les moyens déployés pour assurer la couverture sécuritaire du magal, soulignant que 807 éléments, trois avions ultra modernes et une quinzaine de motos sont mobilisés dans ce cadre.''Notre rôle essentiel au niveau de la gendarmerie, c’est le contrôle des axes menant sur Touba venant de tous les sens. L’axe principal étant bien sûr la route nationale 3 qui vient de Dakar, m...

Magal de Touba- Déja 5 morts et 49 bléssés enregistrés

10 décembre, 2014

Magal de Touba- Déja 5 morts et 49 bléssés enregistrés

SENEGAL- Depuis l'annonce du Magal de la ville sainte de Touba,tant attendu par mourides et fervents musulmans, les accidents routiers ne cessent de se répéter. Au total, 5 morts et 49 blessés ont été enregistrés.Les conseils et directives pour effectuer un Magal sans pertes en vie humaines, formuler en amont par le Directeur du Transport ainsi que le ministère de tutelle devant la gare des beaux maraichers, n'ont pas vraiment étaient retenues par les transporteurs. Sans oublier l'apprenti trans...

Désengorgement du marché de Rufisque: les marchands ambulants dans l'émoi

08 décembre, 2014

Désengorgement du marché de Rufisque: les marchands ambulants dans l'émoi

SENEGAL- La campagne de désengorgement du centre urbain initiée par le nouveau Maire a mis les marchands ambulants et tabliers de la ville de Rufisque dans l'émoi.Les Rufisquois qui vivaient de petits commerces se sont réveillés dévastés par l'incendie qui a eue lieu dans la nuit d'hier au marché central de Rufisque. Ces marchands avaient reçu un ultimatum des autorités communales pour quitter les lieux dans, au maximum 4 jours. Avant le terme de ce délai ces derniers se sont vus déguerpir de fo...

Les Modou-Modou s'érigent pour lutter contre la misère de leurs compatriotes

08 décembre, 2014

Les Modou-Modou s'érigent pour lutter contre la misère de leurs compatriotes

SENEGAL- L'Union des Sénégalais de l'extérieur est aujourd'hui le remède aux maux que rencontrent les sénégalais de la Diaspora. À Milan, où est basé le Président de l'Union Famara Sow, leurs exploits sont remarquables.L'Union des Sénégalais de l'Exterieur à l'initiative des Modou Modou d'Italie est déterminée a tirer leurs compatriotes de leurs misères . Soucieux des difficultés que rencontrent leurs égaux qui émigrent partout dans le reste de monde, ils se sont érigés en union pour faire tout ...

Haut de page