Leuk Sénégal - Le meilleur de l'actualité sénégalaise

Switch to desktop Register Login

INONDATIONS DANS LA BANLIEUE : l'ancien ministre Khady Mbow au chevet des populations sinistrées

LEUKSENEGAL.COM- Ancien Ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie sous le régime du président Abdoulaye Wade. Khady Mbow qui s’est toujours voulue à l’avant du garde du combat pour l’émancipation des femmes par une impulsion d’actions de développement, a fait le tour de certaines zones inondées de la banlieue pour jouer sa partition dans l’accompagnement des populations sinistrées. Elle n’a pas manqué d’aborder certains sujets brûlants de l’heure comme le récent remaniement ministériel, la traque des biens supposés mal acquis et les élections locales de mars 2014.

S’exprimant sur les raisons de son engagement en faveur des sinistrés, Khady Mbow fera savoir que cela est dicté par la situation peu enviable vécue par les populations de Pikine et caractérisée, selon elle, par des inondations qui ont fini d’installer le désarroi et l’errance des populations de la banlieue, celles de Pikine en particulier. A en croire l’ex Ministre de l’Hygiène et du Cadre de Vie le leadership dont elle se veut l’incarnation l’a poussé à aller à la rencontre des femmes qui ont payé le plus lourd tribut des intempéries
 « Je me suis rendue dans certaines zones comme Pikine, Yeumbeul, Malika et Keur Massar. En dehors du réconfort moral que notre visite a procuré aux sinistrés, nous avons apporté notre contribution à la limité des moyens dont nous disposons et qui sont le fruit des cotisations des membres du réseau de groupements. On a pu remettre aux femmes qui sont dans une extrême précarité de l’argent, du matériel et des habits » a-t-elle expliqué non sans lancer un cri de détresse. " Je profite de l’occasion pour interpeller les autorités étatiques sur la nécessité de prendre des mesures hardies pour remédier au fléau des inondations qui n’a que trop durer. Nous pensons que les stratégies de lutte doivent être repensées ». Interpellée sur le prétexte d’un legs de l’ancien régime souvent avancé par certains, Khady Mbow a pris de la hauteur pour dire « ceux qui ont été élus le 25 mars 2012 ne l’ont pas été pour verser dans des polémiques futiles. L’Heure est assez grave pour donner lieu à des invectives et des accusations de toutes sortes. Les populations ont plutôt besoin d’une synergie de toutes les forces vives de la nation pour venir à bout des intempéries".

 A propos du remaniement ministériel intervenu avec le départ d’Abdoul Mbaye de la primature, Khady Mbow a fait remarquer « A priori et sur la base de la nomination d'une femme comme Premier Ministre  qui n'a pas manqué de faire ses preuves, on peut entrevoir des lendemains meilleurs pour le Sénégal. C’est moins les personnes choisies que leur capacité à faire bouger les choses dans la bonne direction qui intéresse les sénégalais. Je pense qu’on ne devrait pas, pour des considérations politiciennes, souhaiter l’échec de cette équipe qui  a été mise en place » a t-elle noté.

Sur la traque des biens supposés mal acquis la libérale a revêtu une casquette républicaine « Je ne cesserai jamais de dire que c’est tout à fait normal que des personnes qui ont eu gérer des affaires publiques rendent comptent. Le pays qui vit des moments difficiles a grandement besoin de l’argent supposé mal acquis. Seulement, il ne faudrait que la traque soit sélective pour des raisons politiques. Tout compte fait, j’ai confiance en la justice de mon pays et j’espère qu’elle fera correctement son travail ». Elle a ouvert une parenthèse sur la médiation pénale « La médiation pénale, est à mon avis, un moindre mal car les dossiers peuvent perdurer au niveau de la justice. Toutefois, j’estime que ceux qui ont détourné doivent au moins rembourser 80% des biens illégalement acquis ». Elle a finalement lancé qu'elle sollicitera les suffrages des populations de Pikine Ouest, sa localité d’origine, lors des élections locales du mois de mars 2014. Avec la parité, les candidats du sexe masculin ont bien des soucis à se faire.
El Amin THIOUNE 

 

 

 

Evaluez cet article
(0 votes)
Societe (les plus récents)
Affaire Karim : les dérapages de Malick Rocky Ba correspondant de l’Afp

31 juillet, 2014

Affaire Karim : les dérapages de Malick Rocky Ba correspondant de l’Afp

Voici ce que l’on peut appeler une mise à mort. Une condamnation à mort de Karim Wade à la veille de son procès par une agence de presse étrangère qui fait un portrait compromettant et accusateur de la famille Wade. L’Agence de presse Française (AFP) accuse Wade d’être un président « trop papa » et Karim Wade d’être un fils « trop gourmand ». Mais pourquoi cette agence a-t-elle attendu à la veille du procès de Karim Wade de faire un article accusatoire qui n’est pas inscrit dans la ligne rédac...

Procès de Karim Wade : 77 témoins et plus de 30 d’avocats mobilisés

31 juillet, 2014

Procès de Karim Wade : 77 témoins et plus de 30 d’avocats mobilisés

Au Sénégal, le procès de Karim Wade s’ouvre ce jeudi. Le fils de l’ancien chef de l’Etat, qui avait occupé d’importantes fonctions ministérielles de 2009 à 2012, est poursuivi pour « enrichissement illicite ». Sept autres prévenus devront comparaître pour « complicité d’enrichissement illicite ». C’est un procès-fleuve qui commence Dakar avec au moins 77 témoins et une trentaine d’avocats mobilisés pour défendre chaque partie. A travers ce procès, la justice sénégalaise veut savoir co...

Médina Baye accuse la communauté internationale de deux poids deux mesures

31 juillet, 2014

Médina Baye accuse la communauté internationale de deux poids deux mesures

Le Khalife de Cheikh al Islam, Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahim Niass, accuse la communauté internationale de partialité dans son approche du conflit israélo-palestinien, déplorant les "condamnations du bout des lèvres" des "crimes" commis par l’Etat israélien dans les territoires palestiniens. "Notre communauté se désole que la soi-disant « communauté internationale », si prompte à dénoncer les violences qui seraient commises au nom de l’Islam, semble soudain impuissante à arrêter les crimes de l’...

Notes falsifiées : les 690 maîtres-élèves seront remplacés par des candidats sur la liste d'attente

31 juillet, 2014

Notes falsifiées : les 690 maîtres-élèves seront remplacés par des candidats sur la liste d'attente

Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a annoncé mercredi avoir pris la décision de remplacer les 690 élèves-maîtres ayant bénéficié de "notes falsifiées" à l’occasion du concours de recrutement 2013-2014, par "les candidats les mieux classés de la liste d’attente". Dans un communiqué transmis à l’APS, il a précisé qu’il s’agit ainsi de ''faire justice aux candidats méritants qui auraient dû être déclarés admis et répondre aux besoins en enseignants des écoles''. ‘’Ce rempl...

Crei : le sort de Karim Wade entre les mains de Henri Grégoire Diop

31 juillet, 2014

Crei : le sort de Karim Wade entre les mains de Henri Grégoire Diop

La Cour de l'enrichissement illicite va juger ce jeudi  Karim Wade et Cie. Cette juridiction est présidée par Henri Grégoire Diop, président de la Cour d’appel de Kaolack, qui remplace à ce poste Mandiogou Ndiaye, devenu juge au Conseil constitutionnel.  Suivant la loi N° 81-53 du 10 juillet 1981, reprise par l’article 163 bis du Code pénal, Karim Wade et Cie risquent un emprisonnement de cinq à dix ans et d'une amende au moins égale au montant de l'enrichissement et pouvant être portée au doubl...

Dernière minute - Incendie chez Serigne Galass Mbacké: 3 de ses enfants perdent la vie

30 juillet, 2014

Dernière minute - Incendie chez Serigne Galass Mbacké: 3 de ses enfants perdent la vie

Un incendie s’est produit ce matin à Touba, au domicile du petit fils de Serigne Fallou Mbacké, chez Serigne Galass Mbacké. Le bilan est très lourd: trois enfants que sont Fama Mbacké, Mamoune Mbacké et Khabane Mbacké y ont perdu la vie. L’épouse du marabout Sokhna Sylla et sa fille Khoudia gravement blessées sont acheminées vers l’hôpital Matlaboul Fawzeyni. Un court circuit électrique serait à l’origine du drame.source leral / rewmi

Réalisation du Monument de la Renaissance : Atépa propose à Me Wade un entrepreneur qui lui file ensuite 920 millions F Cfa

30 juillet, 2014

Réalisation du Monument de la Renaissance : Atépa propose à Me Wade un entrepreneur qui lui file ensuite 920 millions F Cfa

Le Monument de la Renaissance africaine a été lui aussi un terreau fertile de pratiques pas du tout orthodoxes sur les maigres ressources du Sénégal. En effet, d’après le rapport de l’Inspection générale d’Etat récemment remis au Président de la République, les enquêteurs ont eu à constater un conflit d’intérêts, manifestement, préjudiciable aux intérêts de l’Etat.  A l’époque, c’est l’Architecte-Conseil au Président de la République, Pierre Goudiaby Atepa qui a proposé au prédécesseur de Mac...

L’ Ige accuse Wade de détournement d’un don d'un milliard lors du Fesman

30 juillet, 2014

L’ Ige accuse Wade de détournement d’un don d'un milliard lors du Fesman

Les plus hautes autorités vont-elles prendre leurs responsabilités et déclencher des poursuites dans le cadre de la gestion du Fesman ? Au-delà des multiples malversations, l’Inspection générale d’Etat a formellement accusé l’ancien Président de la République de détournement d’un don d’un milliard de francs de CFA octroyé au Sénégal, ainsi que des collisions mafieuses. Dans son rapport transmis au Président de la République, en fin de semaine, l’Ige écrit « Le Président de la République d’alor...

Karim Wade jugé à partir de jeudi

30 juillet, 2014

Karim Wade jugé à partir de jeudi

Le fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim, en détention préventive depuis quinze mois, va être jugé à partir de jeudi à Dakar pour "enrichissement illicite" du temps où il était conseiller, puis ministre de son père. "Karim est en très bonne forme" avant son procès, a déclaré à l'AFP un de ses avocats, Me El Hadj Amadou Sall, par ailleurs membre influent du Parti démocratique sénégalais (PDS), l'ancien parti au pouvoir toujours présidé par Abdoulaye Wade. Le PDS entend manif...

Me Wade avertit à propos du procès de Karim Wade : « Nous réagirons en fonction de ce qui se dira»

30 juillet, 2014

Me Wade avertit à propos du procès de Karim Wade : « Nous réagirons en fonction de ce qui se dira»

Sur le procès de son fils, Me Abdoulaye Wade déclare que tout le monde sera édifié « sous peu ». «Je ne peux pas deviner ce qu’il y a dans la tête des juges. Mais, ce qu’il y a, c’est qu’il y a des gens qui ont décidé de faire un procès sur quelque chose de publique. Nous serons là et attendrons le procès. Nous réagirons en fonction de ce qui se dira», a déclaré de manière très succincte, l’ancien président de la République au sortir de la prière de l’Aïd el fitr à la mosquée Massalikoul Djinan...

Idrissa Seck : " Je suis peiné par ce qui arrive à Karim et sa petite famille mais… "

30 juillet, 2014

Idrissa Seck : " Je suis peiné par ce qui arrive à Karim et sa petite famille mais… "

Le leader de Rewmi s’est prononcé ce mardi après la prière de l’Aid El fitr, ce matin à Thiès. Ce, tout d’abord pour dire dans le cadre de l’affaire du fils du président sortant Wade dans les liens de la détention depuis le 17 avril 2013, qu’ «il faut, en démocratie qu’on laisse à chaque institution une prérogative de faire son travail. L’Etat a porté accusation, l’instruction a renvoyé devant la juridiction de jugement. Maintenant, les juges doivent juger ». Un dossier qui est par ailleurs loi...

Macky Sall : « L’hivernage n’est pas en retard, on a changé de cycle »

30 juillet, 2014

Macky Sall : « L’hivernage n’est pas en retard, on a changé de cycle »

Le président de la République, Macky Sall, pense qu’il n’y a pas de raison de s’alarmer car l’hivernage n’est pas en retard, il y a juste un changement climatique. «L’hivernage tarde à s’installer. Mais il faut que les gens comprennent que le monde change en cycles. Depuis des années, l’hivernage vient au mois d’août. Alors cette année, dès le mois de juin, quand on ne voit pas la pluie, on commence à se plaindre. L’hivernage n’est pas en retard, mais c’est son heure qui n’est pas encore venue...

Affaire du livre du Colonel Ndaw : Wade à l'abri d'une audition

29 juillet, 2014

Affaire du livre du Colonel Ndaw : Wade à l'abri d'une audition

La sortie de Moustapha Diakhaté, annonçant la volonté de l'Assemblée nationale d'auditionner Me Wade dans l'affaire du brûlot du Colonel Abdoulaye Aziz Ndaw, entrait-elle dans le cadre purement politique ? Toujours est-il que la représentation nationale ne saurait entendre l'ancien, président de la République pour les actes ou opérations accomplis à l'occasion de l'exercice de son mandat.    Le 24 juillet dernier, le président du groupe parlementaire de la majorité avait sollicité «l...

Brouille avec Karim Wade : cette autre part de vérité que le Colonel Ndaw n’a pas racontée dans son brûlot

29 juillet, 2014

Brouille avec Karim Wade : cette autre part de vérité que le Colonel Ndaw n’a pas racontée dans son brûlot

Dans son Livre, “Pour l’honneur de la Gendarmerie sénégalaise”, le Colonel Abdoulaye Aziz Ndao, expliquant le coup de froid qui s’était abattu sur ses relations avec l’ancien puissant ministre d’Etat Karim Wade, a invoqué le déguerpissement du chauffeur de ce dernier de la Caserne du Front de Terre.    Mais il y a un mais, dans cette histoire racontée par l’attaché militaire à Rome, récemment rappelé à Dakar. En effet, selon des sources généralement bien informées, d’abord, le gendar...

FRAUDES, FAUX ORDRES DE SERVICE, AGENTS FICTIFS… L’Education nationale, une boîte à scandales

29 juillet, 2014

FRAUDES, FAUX ORDRES DE SERVICE, AGENTS FICTIFS… L’Education nationale, une boîte à scandales

La vaste fraude dévoilée, vendredi, dans l’examen des élèves-maîtres avec 600 candidats tricheurs épinglés, sonne le glas d’un secteur éducatif malade de ses scandales répétitifs, les uns plus burlesques que les autres.   L’éducation nationale, un gros corps malade ! C’est la fraude notée dans le concours de recrutement des élèves-maîtres qui risque de porter le coup fatidique. Sur les 2 545 admis de cette année, 490 l’ont été suite à des falsifications de notes. Les conclusions d’une mission ...

CELEBRATION DE L’AID AL FITR : une KORITE à plusieurs vitesses

29 juillet, 2014

CELEBRATION DE L’AID AL FITR : une KORITE à plusieurs vitesses

On est parti pour célébrer la korité pendant trois jours au Sénégal. Si des musulmans ont déjà commencé à célébrer depuis hier la fête de l’Aid El Fitr, une partie de la communauté musulmane a annoncé son intention de célébrer demain alors que la grande majorité des fidèles arrimés sur la Commission nationale de concertation du croissant lunaire (CNCCL) qui est l’organe officiel de l’Etat, va sans doute célébrer mardi prochain la fête qui marque la fin du ramadan. En tout cas la Commission natio...

 Fraudes dans l’éducation : Les syndicalistes s’indignent

28 juillet, 2014

Fraudes dans l’éducation : Les syndicalistes s’indignent

Beaucoup ne sont pas encore revenus de leur stupeur : 690 élèves-maîtres exclus pour fraude. Les syndicalistes de l’enseignement apprécient différemment. Les uns réclament la tête du ministre alors que les autres le félicitent pour cette mesure courageuse. Après la stupeur, place à l’indignation. Face aux révélations du ministre de l’Education nationale sur une fraude à l’examen d’admission des élèves-maîtres, les réactions des syndicalistes vont dans tous les sens. Le Sels originel et le Saems...

Révélations du colonel Ndao: "Quand Wade insultait le Général Fall et..."

28 juillet, 2014

Révélations du colonel Ndao: "Quand Wade insultait le Général Fall et..."

LEUKSENEGAL.COM - La coupe de révélations du brûlot du colonel Abdou Aziz Ndao est sans fond. Nos confrères de la Tribune rapportent dans leurs colonnes de ce lundi matin, un passage où Wade, ayant découvert les agissements peu orthodoxes du Général Fall, tirait profit de la situation pour mener par le bout du nez toute la gendarmerie. "En bon politicien, Wade tint le Général Abdoulaye Fall ; il montra à son endroit un mépris total, mépris qui expliquait la stagnation du Général au grade de Divi...

Révélations : "Le mariage du Chef rebelle Cesar Atoute Badiate a été financé par un Général sénégalais"

28 juillet, 2014

Révélations : "Le mariage du Chef rebelle Cesar Atoute Badiate a été financé par un Général sénégalais"

Comme les révélations de secrets de la Grande muette sont à la mode, le politologue Babacar Justin Ndiaye, s’y est mis lui aussi. Invité sur Walf tv dans l’émission Opinion, M. Ndiaye analysant les révélations contenues dans le brûlot du Colonel Ndaw informe que la Chef rebelle César Attoute Badiate, lors de son mariage avec une fille d’un village de son coin, a été financé et pris en charge par un général sénégalais tout en précisant que l’auteur de « Pour l’honneur de la Gendarmerie » deva...

Réfléchit-on au Palais ?

28 juillet, 2014

Réfléchit-on au Palais ?

LEUKSENEGAL.COM - Après la lecture des deux tomes du livre du Colonel Abdoulaye Aziz Ndao, on se rend effectivement compte que le pouvoir actuel est passé à côté d'une occasion en or. Dans son œuvre "Pour l'honneur de la gendarmerie" et "La mise à mort d'un officier", l'auteur, dans un style dépouillé, fait le procès du régime de Wade avec des mots crus qui en disent long sur la furie de l'ancien Commandant en second de la Gendarmerie. Dès lors, les réactions décousues du porte-parole du Gouvern...

Me Amadou Sall sur le jugement de Karim : "C’est le procès de la honte, un procès en sorcellerie"

28 juillet, 2014

Me Amadou Sall sur le jugement de Karim : "C’est le procès de la honte, un procès en sorcellerie"

Me Amadou Sall, a qualifié le procès de son client Karim Wade qui s’ouvre dans quelques jours de procès en sorcellerie et de procès de la honte.  «Nous nous acheminons vers ce procès avec la sérénité de ceux qui ont la vérité, mais nous devons à vérité de souligner deux choses graves contenues dans le dossier, à savoir qu’« on a demandé à Karim Wade de répondre du fameux compte de Singapour qui n’existe pas, mais plus grave, jamais il n’a été inculpé ni interrogé sur ce montant. En ou...

Comité Directeur extraordinaire du Pds sur le procès Karim

28 juillet, 2014

Comité Directeur extraordinaire du Pds sur le procès Karim

Le Secrétaire Général National du Pds Me Abdoulaye Wade a convoqué demain une réunion du Comité Directeur. Un seul point à l”ordre du jour, le procès de Karim Wade détenu en prison depuis plus d’un an.  Les libéraux demeurent convaincus que ce procès est un complot politique qui vise à éliminer un adversaire du président de la République en 2017. Depuis son arrestation, les organisations de défense des droits de l’homme dénoncent la CREI qui est une juridiction spéciale qui viole les droits d...

Omar Sarr agressé par un policier à l’aéroport LSS, il annonce une plainte

28 juillet, 2014

Omar Sarr agressé par un policier à l’aéroport LSS, il annonce une plainte

26 juillet 2014, à l’aéroport LSS, s’est déroulée une scène particulièrement pénible pour nos libertés démocratiques. Nous étions un groupe d’amis en provenance de Ziguinchor où nous avions pris part à la cérémonie d’installation de notre ami Abdoulaye BALDE à la tête de la mairie de ladite commune. A notre descente d’avion, aux environs de 18h, quand je suis entré dans l’aérogare pour me diriger tout naturellement vers la sortie pour rentrer chez moi, un policier, apparemment en fact...

Révélations de Moubarack Lô : «Depuis 2008, le Colonel Ndaw a tenté d’entrer en contact avec Wade, puis avec Macky Sall»

28 juillet, 2014

Révélations de Moubarack Lô : «Depuis 2008, le Colonel Ndaw a tenté d’entrer en contact avec Wade, puis avec Macky Sall»

L’ancien directeur de Cabinet adjoint du président Macky Sall, Moubarack Lô a révélé "l’existence du brûlot du Colonel Abdoulaye Aziz Ndaw « Pour l’honneur de la gendarmerie sénégalaise» depuis 2008".  « Il y a plus d'un an, j'ai lu un exemplaire du livre « Pour l’honneur de la gendarmerie sénégalaise ». Et je sais que le Colonel Abdoulaye Aziz Ndaw a tenté d’entrer en contact avec le Président Abdoulaye Wade depuis 2008, mais en vain. Il a essayé d’entrer en contact avec le Président...

SOUVENIR DU 28 JUILLET - BOUNA ALBOURY NDIAYE, MANSOUR BOUNA NDIAYE : TEL PÈRE, TEL FILS !

28 juillet, 2014

SOUVENIR DU 28 JUILLET - BOUNA ALBOURY NDIAYE, MANSOUR BOUNA NDIAYE : TEL PÈRE, TEL FILS !

Le fils du dernier souverain du Djoloff fut une personnalité de premier plan. De son vrai nom Yeli Birayamb, Bouna Albouy Ndiaye est le fils du Bourba Alboury Biram Penda Ndiémé et de la Linguère Madjiguéne Bassine Ndiaye. Il est né à Yang-yang en 1878, et mort à Louga le Lundi 28 juillet 1952. Lors du combat du 29 juillet 1890 que son père livra contre les Français sur le chemin de son exil vers le Soudan, il est repris aux Maures par le colonel Dodds et ramené à Saint-Louis. Il a a...

Commissaire Cheikhna Keita : " Le Colonel Aziz Ndaw est un héros "

27 juillet, 2014

Commissaire Cheikhna Keita : " Le Colonel Aziz Ndaw est un héros "

Dans les colonnes du quotidien Enquête, le commissaire Cheikhna Keita a analysé le tollé engendré par le livre du colonel Abdoulaye Aziz Ndaw, "Pour l'honneur de la gendarmerie sénégalaise". Selon lui, il y a deux choses à retenir. La première, c'est que "depuis que le colonel (Abdoulaye Aziz Ndaw) a mis le document à la disposition du peuple sénégalais, il est un héros". De son point de vue, "on doit le respecter. C'est un homme d'un certain rang donc on ne doit pas le traiter avec la légèreté...

Serigne Khadim Gaydel Lô s'engage à offrir une ambulance médicalisée à la mairie de Thiès

27 juillet, 2014

Serigne Khadim Gaydel Lô s'engage à offrir une ambulance médicalisée à la mairie de Thiès

En marge de la journée de remise de diplômes de l'institut coranique de Bakhdad, le chef religieux Serigne Khadim Gaydel Lô a déclaré, devant l'assistance et la présence du nouveau maire de Thiès, Talla Sylla, qu’il s’engageait à offrir une ambulance au district sanitaire de Thiès. Le maire dans son allocution a exhorté les populations à  participer à la vie active de leur localité, dans la lutte contre l'insalubrité et l'aide à la santé. «Il a aussi demandé aux guides religieux d'appuyer les ...

Manœuvres pour la légalisation de l’homosexualité au Sénégal : Barack Obama revient à la charge le 05 août prochain !

27 juillet, 2014

Manœuvres pour la légalisation de l’homosexualité au Sénégal : Barack Obama revient à la charge le 05 août prochain !

C’était déjà solennellement décliné, depuis deux déjà, dans le site officiel de la Maison Blanche (http://wh.gov/R8Su) par le biais d’une publication, toujours en ligne, intitulée «Us leadership to advance equality for Lesbian, Gay, Bisexual and Transgender people abroad».   Sous la plume autorisée de la Conseillère spéciale du président Barack Obama, Samantha Power, l’Oncle Sam y évoque les grandes lignes de sa stratégie pour répandre le plus largement possible sa vision du monde. Mme Samanth...

Marième Faye Sall veut créer un Daara moderne à 656 millions

27 juillet, 2014

Marième Faye Sall veut créer un Daara moderne à 656 millions

Marième Faye Sall a vu se concrétiser le projet qui lui tient le plus à cœur. L’édification d’un Daara moderne qui sera baptisé « Rama ».  Selon « libération », le machin sera un nec plus ultra avec des salles de cours, une mosquée, un internat. Son coût sera d’un million d’euro (656 millions de francs CFA). Et ce sera l’une des plus grandes fortunes d’Afrique de mettre la main à la poche : le marocain Ottman Benjelloun, PDG de la BMCE Bank…  

Révélation : Le Général Fall "accusait" le Colonel Ndaw de comploter avec Idrissa Seck pour renverser Me Wade

26 juillet, 2014

Révélation : Le Général Fall "accusait" le Colonel Ndaw de comploter avec Idrissa Seck pour renverser Me Wade

La descente aux enfers du Colonel Abdou Aziz Ndaw s’explique par les graves accusations portées contre sa personne. Dans son livre intitulé « Pour l’honneur de la gendarmerie sénégalaise » parcouru par Leral.net, le Colonel Ndaw estime que ce sont « des mensonges, manipulations et fourberies », qui ont conduit à son limogeage de la fonction de Haut Commandant en Second de la Gendarmerie nationale. Il est d’abord accusé d’avoir fait arrêter deux personnes ayant des liens avec les Services prési...

Haut de page