Leuk Sénégal - Le meilleur de l'actualité sénégalaise

Switch to desktop Register Login

Agresseurs lynchés à Guédiawaye: La police arrête le cerveau du groupe

Ousseynou Mbow dit Bébé Ama, le cerveau du groupe indexé dans le vol avec violence de Guédiawaye a été mis aux arrêts par la police de Golf Sud. Il était en fuite , sa bande a été prise à partie par une foule en furie. Deux de ses supposés acolytes y ont trouvé la mort. Bebe Ama et deux de ses complices ont été cueillis dans le quartier de Pikine Lansar 2. Une source proche du dossier indique que le cerveau du groupe est passé aux aveux. Ousseynou Mbow a déclaré aux limiers que lui et ses camarades avaient concocté un plan pour se faire de l'argent en vue de louer un véhicule 4X4 pour aller à la grande kermesse de la Cathédrale de Dakar qui doit avoir lieu samedi prochain. C'est ainsi qu'ils sont venus à hauteur de Golf Sud. Ils ont rencontré une jeune femme et ont voulu lui arracher son portefeuille, mais les cris de la dame ont ameuté le voisinage qui s'est lancé à la poursuite de la bande à Bébé Ama. Deux d'entre eux ont été pris à partie par la foule. Pape Moussa Diop, maçon de profession et Thierno Ba, élève en classe de seconde, en ont perdu la vie. Ousseynou Mbow et trois de ses camarades sont actuellement en garde à vue à la police et devraient être déférés à la maison d'arrêt et de correction de Dakar. Toutefois, les familles des victimes contestent les déclarations de mis en cause. Elles clament l'innoncence de Pape Moussa Diop et de Thierno Ba. Les parents des victimes affirment que les défunts ne sont pas des agresseurs. Affaire à suivre...

Ayo FAYE de Leuksenegal.com
Evaluez cet article
(0 votes)
Societe (les plus récents)
 Wari doit verser 20 milliards Fcfa au fisc sénégalais

30 octobre, 2014

Wari doit verser 20 milliards Fcfa au fisc sénégalais

SENEGAL - La direction des impôts et domaines ne badine pas avec les retards de reversements relatifs aux taxes. Depuis quelques jours, des procédures de sommations, de relance et de redressement fiscal sont enclenchées. La société de transfert d'argent Wari est dans le collimateur des inspecteurs de ce démembrement du ministère de l'économie et des finances. La société de transfert d'argent, Wari est la cible de la direction générale des impôts et domaines. Un redressement fiscal de 20 milliar...

Reportage- Khalifa Ababacar Sall Pdt du CERDEC " L'Etat sénégalais est inscrit dans la logique des colons et des lobbies maçonniques pour anéantir les daaras"

30 octobre, 2014

Reportage- Khalifa Ababacar Sall Pdt du CERDEC " L'Etat sénégalais est inscrit dans la logique des colons et des lobbies maçonniques pour anéantir les daaras"

LEUKSENEGAL.COM- Au Sénégal il est dit que l'Etat accorde un taux de 40% du budget national à l'Education. Mais moins de 1% de ce taux est alloué aux daaras qui constituent un secteur des plus importants dans l'enseignement du savoir et de la connaissance dispensé aux enfants du pays. L'état de fait est tout simplement inacceptable lorsque l'on sait que dans un pays de plus de 95% de musulmans les plus grands érudits, exégètes et leaders religieux les plus suivis de la trempe de Cheikh Ahmadou B...

Le fils d'Idrissa Seck sera jugé le 2 décembre en France : le Procureur de la République a refusé son statut de diplomate

30 octobre, 2014

Le fils d'Idrissa Seck sera jugé le 2 décembre en France : le Procureur de la République a refusé son statut de diplomate

SENEGAL - Arrêté le 20 septembre dernier à bord d'un véhicule sans papier alors qu'il roulait à 241 Kms/h sur l'autoroute A75, à hauteur de Saint-Georges-de-Luzençon, dans le sens nord-sud, Abdoulaye Seck va être jugé en France le 2 décembre prochain, d'après "La Dépêche" de ce jeudi. Lors de son arrestation par le peloton autoroutier, le fils d'Idrissa Seck avait présenté aux gendarmes un passeport diplomatique. Mais le procureur de la République, Yves Delpérié a jugé que le jeune Seck ne pouva...

Tahibou Ndiaye devra prendre son mal en patience, le juge Henry Grégoire Diop reste concentré sur Karim Wade

30 octobre, 2014

Tahibou Ndiaye devra prendre son mal en patience, le juge Henry Grégoire Diop reste concentré sur Karim Wade

A en croire L'As, on va tout droit vers un renvoi du procès de Tahibou Ndiaye. L’ancien directeur du cadastre devait faire face aux juges de la Crei le 3 novembre prochain. Mais, selon des sources proches du dossier, l’affaire sera forcément renvoyée. « Peut-être que ce sera un renvoi sine die, peut-être aussi qu’ils vont fixer la date. Mais ce qui est sûr, c’est que le procès sera renvoyé », souffle une source. En fait, informe le journal, Henry Grégoire Diop et ses conseillers sont actuellemen...

Faute d’acquéreur : « La pointe de Sangomar» cédée à l’armée

30 octobre, 2014

Faute d’acquéreur : « La pointe de Sangomar» cédée à l’armée

L’Etat du Sénégal n’est pas parvenu à trouver un acquéreur pour l’ancien avion de commandement «La Pointe de Sangomar» remplacé par l’ancien avion de Nicolas Sarkozy rebaptisé «La Pointe Sarène». Finalement, la décision a été prise par le président Macky Sall de l’offrir à l’armée. Le chef suprême des armées entend par ce geste participer à la modernisation des forces de défense et de sécurité qui lui tient à cœur.   Selon « Le Témoin » avec ce Boeing 727 d’une capacité de 120 places, l’Armée ...

Grogne des administrateurs civils sur les nominations : «Trop, c’est trop ! »

30 octobre, 2014

Grogne des administrateurs civils sur les nominations : «Trop, c’est trop ! »

Plusieurs administrateurs civils ne sont pas contents des nominations du Président de la République, Macky Sall, surtout aux fonctions de Secrétaires généraux et Dage (Direction de l'Administration générale et de l'équipement) des ministères. «Depuis  un moment, nous avons constaté pour le déplorer que les nominations ne sont pas toujours conformes aux principes qui sont à la base de toute administration performante. La dernière nomination qui est incompréhensible est celle d’un magistrat promu ...

Affaire Bassirou Faye : Le Doyen des juges explore une autre piste

30 octobre, 2014

Affaire Bassirou Faye : Le Doyen des juges explore une autre piste

L’enquête de la Division des investigations criminelles (Dic) sur la mort de l’étudiant, Bassirou Faye, qui incrimine le policier Tombon Waly, ne suffit pas au Doyen des juges, Mahawa Sémou Diouf.  Il a donné suite à la plainte avec constitution de partie civile de la famille du défunt qui vise «le vrai tueur», différent du policier Tombon Waly.    Ce dernier a été pourtant inculpé de meurtre par ce même Doyen des juges et placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt de Rebeuss (Mar). Selon...

Serigne Abdoul Aziz Sy «Al Amine» : «Je n’ai pas vu Cheikh Tidiane depuis qu’il est khalife»

30 octobre, 2014

Serigne Abdoul Aziz Sy «Al Amine» : «Je n’ai pas vu Cheikh Tidiane depuis qu’il est khalife»

Le porte-parole de la famille Sy, Serigne Abdoul Aziz Sy «Al Amine», a assisté ce mercredi à la réunion du Comité régional de développement (Crd) présidée par le gouverneur de Thiès consacré à la préparation du prochain Gamou de Tivaouane qui se tiendra le 02 ou 03 janvier 2015.   Il a tenu à rassurer les autorités  que le khalife général des Tidianes, Serigne Cheikh Tidiane Sy, qui n’est pas apparu en public depuis son intronisation, est régulièrement informé de tout ce qui se passe à Tivaoua...

Meurtre de l'étudiant Bassirou Faye : Le suspect désigné par Sette Diagne vers l'inculpation

30 octobre, 2014

Meurtre de l'étudiant Bassirou Faye : Le suspect désigné par Sette Diagne vers l'inculpation

SENEGAL - Nouveau rebondissement dans l'affaire Bassirou Faye. Alors que le jeune policier a été inculpé et placé sous mandant de dépôt, sa famille s'est constituée partie civile en portant plainte contre X. Les Oualy sont convaincu que la Division des investigations criminelles (Dic) n'a pas arrêté le vrai meurtrier de l'étudiant et que leur Tombong Oualy n'est que l'agneau que l'Etat veut sacrifier à la place du véritable meurtrier que le principal témoin de la scène de crime Sette Diagne a pr...

La Grève refait surface dans les écoles de la banlieue dakaroise : "C'est Ubbi tay, Jangougnou tay"

29 octobre, 2014

La Grève refait surface dans les écoles de la banlieue dakaroise : "C'est Ubbi tay, Jangougnou tay"

SENEGAL - La situation qui prévaut dans les établissements scolaires publics de la banlieue de Dakar empire. Il y a une semaine, Grand-Place alertait, mais depuis lors aucune solution n’a été apportée aux problèmes du surpeuplement des écoles et au retard accusé dans le démarrage des cours. Résultat : la grève commence. L’année scolaire a très mal démarré dans la banlieue de Dakar. Moins d’un mois après la rentrée officielle des classes, la grève reprend le dessus sur les enseignements. Et c’est...

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale :Qu'en pense le sociologue ?

29 octobre, 2014

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale :Qu'en pense le sociologue ?

SENEGAL - Le matérialisme était jusqu'ici l'apanage de la gent féminine, dans une société sénégalaise où l'homme prétend, depuis la nuit des temps, au monopole des dépenses quotidiennes. Mais les temps ont bien changé et les attitudes des uns et des autres avec. La crise économique s'est installée et ne semble pas prête à faire ses bagages pour bientôt.Au Sénégal, il ne suffit plus d'être belle, bien roulée, d'avoir toutes les qualités d'une bonne femme d'intérieur doublée d'un cordon-bleu. Il f...

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Mon homme a 27 ans, il est matérialiste et je l'aime comme ça" (Part 5)

29 octobre, 2014

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Mon homme a 27 ans, il est matérialiste et je l'aime comme ça" (Part 5)

SENEGAL - Le matérialisme était jusqu'ici l'apanage de la gent féminine, dans une société sénégalaise où l'homme prétend, depuis la nuit des temps, au monopole des dépenses quotidiennes. Mais les temps ont bien changé et les attitudes des uns et des autres avec. La crise économique s'est installée et ne semble pas prête à faire ses bagages pour bientôt.Au Sénégal, il ne suffit plus d'être belle, bien roulée, d'avoir toutes les qualités d'une bonne femme d'intérieur doublée d'un cordon-bleu. Il f...

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Hors de question que je m'engage avec une femme qui ne fait rien" (Part 4)

29 octobre, 2014

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Hors de question que je m'engage avec une femme qui ne fait rien" (Part 4)

SENEGAL - Le matérialisme était jusqu'ici l'apanage de la gent féminine, dans une société sénégalaise où l'homme prétend, depuis la nuit des temps, au monopole des dépenses quotidiennes. Mais les temps ont bien changé et les attitudes des uns et des autres avec. La crise économique s'est installée et ne semble pas prête à faire ses bagages pour bientôt. Au Sénégal, il ne suffit plus d'être belle, bien roulée, d'avoir toutes les qualités d'une bonne femme d'intérieur doublée d'un cordon-bleu. Il ...

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Je ne traîne pas avec les pauvres " (Part 3)

29 octobre, 2014

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Je ne traîne pas avec les pauvres " (Part 3)

SENEGAL - Le matérialisme était jusqu'ici l'apanage de la gent féminine, dans une société sénégalaise où l'homme prétend, depuis la nuit des temps, au monopole des dépenses quotidiennes. Mais les temps ont bien changé et les attitudes des uns et des autres avec. La crise économique s'est installée et ne semble pas prête à faire ses bagages pour bientôt. ASSANE DIOUF, 27 ans, chômeur : "Je ne traîne pas avec les pauvres" "Je ne badine pas sur la question. Pour moi, les biens matériels sont synon...

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Mon ex m'a quittée pour les beaux yeux d'une bourgeoise" (Part 2)

29 octobre, 2014

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Mon ex m'a quittée pour les beaux yeux d'une bourgeoise" (Part 2)

SENEGAL - Le matérialisme était jusqu'ici l'apanage de la gent féminine, dans une société sénégalaise où l'homme prétend, depuis la nuit des temps, au monopole des dépenses quotidiennes. Mais les temps ont bien changé et les attitudes des uns et des autres avec. La crise économique s'est installée et ne semble pas prête à faire ses bagages pour bientôt. Au Sénégal, il ne suffit plus d'être belle, bien roulée, d'avoir toutes les qualités d'une bonne femme d'intérieur doublée d'un cordon-bleu. Il...

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Pas question d'épouser une fille pauvre" (Part 1)

29 octobre, 2014

DOSSIER Sénégal - Quand le mâle matérialiste balaie la relation sentimentale : "Pas question d'épouser une fille pauvre" (Part 1)

SENEGAL - Le matérialisme était jusqu'ici l'apanage de la gent féminine, dans une société sénégalaise où l'homme prétend, depuis la nuit des temps, au monopole des dépenses quotidiennes. Mais les temps ont bien changé et les attitudes des uns et des autres avec. La crise économique s'est installée et ne semble pas prête à faire ses bagages pour bientôt. Pendant que la plupart des hommes abandonnent les études pour braver l'océan, à la quête d'un El Dorado européen, les femmes occupent de plus e...

Farba N'gom traite Marième Badiane de tous les noms d'oiseau "Je vais me plaindre auprès du Président de la République !" réplique la dame. Et Farba d'asséner : "le Président sait que vous êtes une voleuse!"

29 octobre, 2014

Farba N'gom traite Marième Badiane de tous les noms d'oiseau "Je vais me plaindre auprès du Président de la République !" réplique la dame. Et Farba d'asséner : "le Président sait que vous êtes une voleuse!"

De deux choses l'une : soit le griot patenté du chef de l'Etat garde une dent contre la responsable des femmes de l'Apr, soit Farba N'gom  a voulu vraiment humilier la bonne dame. Et tout porterait à croire qu'il a voulu vexer Mme Badiane. Car, figurez-vous que c'est devant tout ce que la République compte de ministres, députés, DG entre autres que cet incident a eu lieu. En effet, c'est au moment ou la quasi totalité des pontes qui ont suivi leur mentor passait à table au resto "Hayo" apparten...

Non-lieu-Le Joola : L’Association des familles des victimes françaises fera appel

29 octobre, 2014

Non-lieu-Le Joola : L’Association des familles des victimes françaises fera appel

Dans l’affaire du naufrage du bateau Le Joola en 2002 au large de la Gambie, le parquet d’Evry a décidé d’un non-lieu depuis le 16 octobre. Selon le magistrat en charge de l''enquête, le Sénégal ne peut être poursuivi en France au nom de sa souveraineté.  L’association des victimes françaises va interjeter appel de ce verdict. Selon leur avocat, Me Etienne Rosenthal, l’argument de la souveraineté dans cette affaire ne tient pas. "C’est une conclusion lapidaire. Il n’y a pas d’argument...

Autorisation de sortie : Abdoulaye Baldé s’envole pour la France

29 octobre, 2014

Autorisation de sortie : Abdoulaye Baldé s’envole pour la France

Visé par le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, s’est envolé, ce mardi soir, pour la France. Il a reçu une autorisation de sortie du territoire national de la Crei et a quitté le Sénégal à bord d’un avion d’Air France. Abdoulaye Baldé, nous dit-on, doit assister aux festivités commémorant le centenaire de la Première guerre mondiale, sur invitation du maire de Compeigne, Philippe Marini.seneweb

Karim Wade : « Je n’ai aucun respect pour la Crei»

29 octobre, 2014

Karim Wade : « Je n’ai aucun respect pour la Crei»

Karim Wade ne rate plus aucune occasion pour s’attaquer, soit au Procureur spécial, Alioune Ndao, soit à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) tout court. Appelé ce mardi pour poser des questions au témoin El Hadji Malick Sy, il s’est plutôt adressé au président de la Cour, Henry Grégoire Diop. «J’ai du respect pour les magistrats qui composent cette cour, mais je n’ai aucun respect pour la Crei. Egalement, si c’est être discourtois que de parler de Singapour ou de Cd Media, ...

Saccage de ses biens à Touba : Moustapha Cissé Lô réclame justice

28 octobre, 2014

Saccage de ses biens à Touba : Moustapha Cissé Lô réclame justice

Le député Moustapha Cissé Lô a rappelé, hier, au ministre de la Justice, l'injustice dont il a été victime, notamment avec le saccage de ses biens estimés à une valeur approchant le milliard de francs Cfa. "Un petit-fils de Serigne Fallou, Assane Mbacké a fait une sortie dans une chaîne de télévision pour dire que c'est lui qui a ordonné la destruction de ma villa à Touba, ainsi que de mes véhicules, il passe tout son temps à insulter des responsables de la République sans être inquiété. J'aim...

 10 milliards de la Cncas pour le Financement de Nénéfécha : Barthelémy Dias charge encore Viviane Wade

28 octobre, 2014

10 milliards de la Cncas pour le Financement de Nénéfécha : Barthelémy Dias charge encore Viviane Wade

Les conditions dans lesquelles le financement de l'hôpital Nénéfecha de Kédougou a été obtenu, le montant exact, et surtout sur quelle base, préoccupe Barthelémy Dias. Devant ses collègues parlementaires, l'ancien patron des Jeunesses socialistes a tenu à demander des explications sur le financement de cette structure hospitalière réalisée par Mme Viviane Wade, alors Première dame du Sénégal. Le député qui a mis à profit son temps de parole, lors de la session ordinaire unique 2014-2015, est trè...

Montage de la société Terra Vision : Le journaliste El Haj Malick Sy blanchit Karim Wade et fond en larmes

28 octobre, 2014

Montage de la société Terra Vision : Le journaliste El Haj Malick Sy blanchit Karim Wade et fond en larmes

SENEGAL - La valse des témoins continue à la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei). Le 33e jour du procès de Karim Wade était aussi le tour du journaliste El Haj Malick Sy à la barre. Chargé de facturation à l'Aéroport de Tambacounda et membre de la cellule de communication de Karim, alors président de l'Anoci, El Haj Malick Sy a catégoriquement nié être le prête-nom de l'ancien ministre des Infrastructures du Sénégal. Il a également déclaré que le fils de Wade ne lui avait jama...

Incidents au procès Karim Wade : Le juge Henry Grégroire Diop traite Me Amadou Sall de lâche

28 octobre, 2014

Incidents au procès Karim Wade : Le juge Henry Grégroire Diop traite Me Amadou Sall de lâche

Ils avaient effectué une pause ces derniers jours d’audience, mais les incidents entre Me Amadou Sall, Karim Wade et la Cour ont repris de plus belle. Et cette fois-ci ils sont allés très loin dans leurs propos. Tout a commencé lorsque Me Amadou Sall qui, à la fin de son interrogatoire avec Me Mamadou Diop, a tancé la Cour : "Monsieur le président prenez garde à votre micro. J’ai entendu ce que vous avez dit en bas. Ce n’est pas courageux". Ce qui a suscité une colèr...

Karim Wade brûle la Crei et peste : “c’est un procès politique” ; Henry Grégoire Diop fait recours aux forces de l’ordre

28 octobre, 2014

Karim Wade brûle la Crei et peste : “c’est un procès politique” ; Henry Grégoire Diop fait recours aux forces de l’ordre

Karim Wade a failli faire sauter la toiture de la Salle d’audience qui accueille son procès, et pour cause.     Face au refus catégorique du Président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) de le laisser poser une question au Parquet spécial prés la Crei au sujet de la Société Cd-Média, l’ancien ministre d’Etat s’est électrifié de nervosité en ces termes : ”c’est comme l’histoire de Singapour”, se défoule-t-il. Et avant que Henry Grégoire Diop ne trouve les mots...

Route Kaolack-Fatick : Amadou Bâ annonce le démarrage des travaux

28 octobre, 2014

Route Kaolack-Fatick : Amadou Bâ annonce le démarrage des travaux

Les travaux de la route Fatick- Kaolack vont démarrer avant la fin de l’année 2014. C’est l’annonce faite hier, par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, lors du vote de la première loi de finances rectificative 2014. Une nouvelle, certes, qui sera bien accueillie par les usagers de cet axe, devenu depuis quelques années impraticable en raison de son état défectueux. D’après Amadou Ba, il n’y a plus d’obstacles juridiques quand au démarrage des travaux de la route Fatick-Kaolack. ‘...

Moustapha Cissé Lô accuse d'anciens ministres et députés : "Il volent des milliards"

28 octobre, 2014

Moustapha Cissé Lô accuse d'anciens ministres et députés : "Il volent des milliards"

Moustapha Cissé Lô accuse des autorités de vol d'électricité. Le parlementaire a invité le ministre de la Justice à faire un tour chez d'anciens ministres et députés. "Ils volent des milliards", a martelé le parlementaire, qui ne comprend pas que lui paye une facture salée de 200 000 francs CFA au moment où des autorités disposant de toutes sortes d'appareils électroménagers paient moins cher. "Il faut punir sévèrement les voleurs de courant", a conclu le parlementaire. Et justement, c'est p...

Procès Karim Wade : Les larmes du témoin El Hadji Malick Sy à la barre

28 octobre, 2014

Procès Karim Wade : Les larmes du témoin El Hadji Malick Sy à la barre

Au 33ème jour du procès de Karim Wade et ses co-inculpés poursuivis pour enrichissement illicite, le journaliste El Hadj Malick Sy est à la barre. Le témoin, chargé de facturation à l'Aéroport de Tambacounda, blanchit Karim Wade. El Hadj Malick Sy déclare qu'il n'est pas le prête-nom de l'ancien ministre d'Etat et que ce dernier ne lui a jamais remis de l'argent. "J'ai été nommé Directeur de l'Information de Canal Info par Vieux Aidara et Directeur général de la société Terra Vision par Madior S...

Reportage- Gora Khouma SG du STTRS " L'Etat doit s'appliquer à satisfaire les revendications du monde du transport afin de développer le secteur "

27 octobre, 2014

Reportage- Gora Khouma SG du STTRS " L'Etat doit s'appliquer à satisfaire les revendications du monde du transport afin de développer le secteur "

LEUKSENEGAL.COM-  Fidèle à sa réputation de combattant infatigable pour porter la revendication et les doléances des travailleurs du secteur du transport, le Secrétaire général du Syndicat des travailleurs routiers du Sénégal ( STTRS)-CNTSFC/ITF Gora Khouma s'est de nouveau signalé au devant de la scène. Si la grève prévue le 25 octobre dernier des gros porteurs sénégalais a été remise, Gora Khouma remet de nouveau sur la table les préoccupations des transporteurs liées en particulier à la mise...

Budget 2015 : Près d’un demi-milliard au profit des pensionnaires des Maisons d'arrêt et de correction

27 octobre, 2014

Budget 2015 : Près d’un demi-milliard au profit des pensionnaires des Maisons d'arrêt et de correction

On peut s’attendre à une amélioration des conditions de vie des détenus dans les maisons d’arrêt et de correction du pays (Mac). Le chef de l’Etat Macky Sall a décidé une rallonge de près d'un demi-milliard sur les dépenses de fonctionnement des établissements pénitentiaires.   « Malgré la baisse sensible de plus de 3 milliards de FCfa du budget du ministère de la Justice, due essentiellement à l’annulation des dépenses en capital, les dépenses de fonctionnement de toutes les maisons d’arrêt e...

Haut de page