Kankourang, le gardien du temple

Kankourang, le gardien du temple : Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
Kankourang, le gardien du temple : Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique 

Très craint, voire violent, il parcourt les rues en terrorisant la population pour protéger les jeunes circoncis pendant leur initiation. Le kankourang est un être mythique. Selon Wikipédia, il « désigne à la fois un masque et un rituel célébrant la circoncision parmi les Mandingues de Sénégambie, en Gambie et au Sénégal, notamment en Casamance, mais également à Mbour où vit une importante communauté mandingue. Il joue aussi un rôle de régulation et de préservation des valeurs sociales. Dans ses formes actuelles, il serait originaire de l'ancien royaume du Kaabu. »

C'est un personnage mythique. Il apparaît généralement en hivernage ou à l’occasion des cérémonies de circoncision, entre les mois de juillet et octobre. Couvert de la tête aux pieds de fibres rouges faites d’écorces du sommelier (Fara Jung), appelé aussi Kankouran Fanoo (le pagne du masque) d’où il tire son nom, le Kankourang ne laisse pas indifférents initiés et visiteurs.

Muni de deux machettes (ou coupe-coupe) qu’il croise, il crée un bruit grinçant accompagné d’un cri strident. Mais aussi effrayant qu’il puisse paraître, le Kankourang fait moins peur que par le passé. Dans les villes de Mbour, Ziguinchor, Sedhiou, Kolda au Sénégal et Gabou en Guinée-Bissau, ses sorties rythmées de danses, de chants et de courses-poursuites, prennent aujourd’hui plus des airs d’un spectacle ambulant, au grand bonheur des jeunes filles et garçons et de quelques touristes de passage.

Son origine reste encore floue même si de multiples versions circulent sur l’origine du Kankourang. Mais il semblerait qu’il soit originaire de l’ancien royaume du Kabou en Guinée-Bissau. Par le passé, son masque était composé d’un manteau rouge appelé « Burmus wulin » qui couvrait entièrement l’initié.

Mais selon Mamadou Gano, directeur de la radio Nafoore FM qui cite le Vieux Papiya Touré, grand dignitaire de la communauté mandingue, l’apparition du masque en fibres serait survenue après un grave événement : la circoncision de Kumus Nema, en Guinée-Bissau, au début du XXème siècle, alors que le territoire était sous administration portugaise. Un circoncis serait décédé dans le Bois sacré et aurait créé l’inquiétude au sein des familles. En représailles contre les sorciers (sutamo ou buaa), le Kouyan Mansa (roi du Bois sacré) et les notables décidèrent de la sortie du masque en fibres pour renvoyer les mauvais esprits et libérer le village du mal. Depuis lors, le peuple mandingue essaye tant bien que mal de perpétuer l’œuvre des ancêtres face aux bouleversements des mœurs.

Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
Kankourang chez les Mandingues de Haute-Casamance au Sénégal

Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
Le Kankurang parade toujours entouré d’anciens initiés et des villageois qui suivent avec respect ses faits et gestes, et l’accompagnent de leurs chants et danses

Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
Le Kankurang est un rite initiatique pratiqué dans les provinces mandingues du Sénégal et de la Gambie, correspondant à la Casamance, et dans la ville de Mbour
Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
Le Kankourang en Casamance
Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
Le Kankurang est à la fois le garant de l’ordre et de la justice, et l’exorciste des mauvais esprits

Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique


Le personnage central du Kankurang est un initié qui porte un masque fait d’écorce et de fibres rouges d’un arbre appelé faara

Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
le « Kankourang », être mythique, gardien des valeurs chez les mandingues...

Culture, Kankourang, personnage, gardien, mythique, valeurs, temple, roi, Bois, sacré, rite, masque, fibres, rouges, chants, danses, mandingues, Casamance, Mbour, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
Un air de carnaval dans les rues de Ziguinchor  en Casamance au Sénégal