Le monument de la renaissance africaine du sénégal, la vision d’une nouvelle Afrique

Art, statue, culture, famille, renaissance, monument, musée, président, wade, LEUKSENEGAL, Sénégal, Afrique
Le monument de la renaissance africaine du Sénégal, la vision d’une nouvelle Afrique : Art, statue, culture, famille, renaissance, monument, musée, président, wade, LEUKSENEGAL, Sénégal, Afrique

Monument de la Renaissance : la vision d’une nouvelle Afrique perchée sur les collines des Mamelles
Sur l’un des deux plus hautes collines de Dakar, les Mamelles, trône depuis une décennie, une famille africaine, sortie des ténèbres pour se lancer vers la lumière. Un père, tenant son épouse par la taille avec sa met droite et portant son enfant sur son biceps gauche levé dans la direction Nord-Ouest, qui pointe le doigt vers un horizon sans doute plus radieux, sont moulés dans 52 mètres de bronze et de cuivre. « C’est une force de propulsion et d’attraction dans la grandeur, la stabilité et la pérennité de l’Afrique », a expliqué le Président Abdoulaye Wade, dessinateur de cette structure monumentale qui surplombe la capitale sénégalaise.

La Conception
L'ouvrage, dont les travaux ont débuté en 2002, a coûté entre 93 et 15 milliards de francs CFA4 (15 à 23 millions d'euros). Il fait partie des grands projets du Président Abdoulaye Wade qui veut la « dignité du continent ». Il s'agit, pour lui, de montrer au travers d'une famille dressée vers le ciel, l'homme portant son enfant sur son biceps et tenant sa femme par la taille, « une Afrique sortant des entrailles de la terre, quittant l'obscurantisme pour aller vers la lumière ». Le monument figure en effet une famille africaine résolument tournée vers le Nord-Ouest.

Le projet du monument a été confié à l'architecte sénégalais Pierre Goudiaby Atepa. Le Président Wade en détient 35 % des droits d'auteur pour l'avoir dessiné. Toutefois, l'initiateur reste le célèbre artiste sénégalais Ousmane Sow qui s'est retiré du projet à cause d'une mésentente avec Me Abdoulaye Wade.

Sa maîtrise d'œuvre est assurée par l'atelier Mansudae de Corée du Nord. Le sculpteur d'origine roumaine Virgil Magherusan aurait conçu cette œuvre gigantesque qui attire des milliers de touristes à travers le monde. Selon l'ancien ministre sénégalais de la Culture et de la Francophonie, Serigne Mamadou Bousso Lèye, la durée de vie du monument serait de 1 200 ans. 

Le Monument de la Renaissance devait être inauguré le 12 décembre 2009, initialement. Mais l’événement a été reporté au 4 avril 2010 pour « correspondre au 50e anniversaire de l'indépendance de nombreux États africains », selon un communiqué officiel partagé par le Gouvernement d’alors. Le 4 avril étant, effet le jour de la Fête nationale au Sénégal. La statue a été inaugurée par le président Abdoulaye Wade en présence d'une vingtaine de chefs d'État africains, du numéro deux du régime nord-coréen, ainsi qu'une forte délégation du gouvernement français.

Il faut emprunter un grand escalier de 198 marches pour accéder au Monument
Au rez-de-chaussée, un diaporama décrivant l’histoire de la construction du monument et une fresque retraçant l’histoire de l’Afrique et de ses grandes figures.

Au 3e étage (visite simple), une petite salle d’exposition temporaire.
Au 4e étage, le salon d’honneur décoré par Aïssa Dione.
Au 15e étage (visite complète), vous êtes dans la tête de l’homme et bénéficiez d’une vue imprenable sur Dakar et la presqu’île. Il était initialement prévu que la structure abrite un restaurant panoramique accessible par un ascenseur, mais il n'a pas vu le jour.
Un guide très compétent et un agent des sapeurs-pompiers accompagnent les visiteurs dans l’ascenseur.
Les tarifs vont de 500 (Enfant) à 3000 FCFA (Adulte visite Belvédère) pour les Sénégalais 
Pour les étrangers, c'est 10 Euros / 6 500F CFA pour les adultes et 5 Euros / 3 250F CFA pour les enfants. Les billets d’entrée sont en vente sur place et le Monument est ouvert au public tous les jours de 09 heures à 19 heures 45 minutes.

Le monument de la renaissance africaine du Sénégal, la vision d’une nouvelle Afrique : Le Président Abdoulaye WADE en visite au monument, l'un de ses projets phares


Art, statue, culture, famille, renaissance, monument, musée, président, wade, LEUKSENEGAL, Sénégal, Afrique
Le monument de la renaissance africaine du Sénégal, la vision d’une nouvelle Afrique : Le musée Ousmane SOW au monument 
Art, statue, culture, famille, renaissance, monument, musée, président, wade, LEUKSENEGAL, Sénégal, Afrique
Le monument de la renaissance africaine du Sénégal, la vision d’une nouvelle Afrique : Exposition des peuples du Sénégal au monument

Art, statue, culture, famille, renaissance, monument, musée, président, wade, LEUKSENEGAL, Sénégal, Afrique
Le monument de la renaissance africaine du Sénégal, la vision d’une nouvelle Afrique : Le salon d'honneur du monument