SAPCO : Ambitions de promouvoir des nouveaux sites ZTI

SAPCO AMBITIONS DE POUVOIR DES NOUVEAUX SITES ZTI : Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
SAPCO AMBITIONS DE POUVOIR DES NOUVEAUX SITES ZTI : Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique 
 Le Tourisme est un levier essentiel de l’économie nationale, c’est pourquoi il occupe une place stratégique dans le PSE avec trois projets phares pilotés par la SAPCO : Pointe Sarene, Mbodiéne et Joal- Finio.
La SAPCO-Sénégal, étant le bras armé de l’Etat en matière d’aménagement touristique, occupe une place importante dans l’exécution desdits projets.
La SAPCO-Sénégal, telle qu’elle résulte de l’élargissement de ses compétences dans la Convention générale signée le 21 novembre 2013, s’inscrit dans l’ambition fixée par l’Etat du Sénégal, de « Promouvoir un tourisme éthique, responsable, compétitif et contribuant durablement à son émergence économique’‘.
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
UNE AMBITION TOURISTIQUE DE L'ETAT SUR 3 AXES
 L’ambition de L’Etat se décline en trois axes stratégiques :
  • Réadaptation de l’offre touristique ;
  • Promotion touristique adaptée à la réorganisation de la gouvernance touristique pour satisfaire la demande-cible des pays émetteurs de tourisme qui intègre les principes de développement durable ;
  • Atteindre l’objectif de 3 millions de touristes internationaux en
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
UNE ZONE TOURISTIQUE INTÉGRÉE
 La SAPCO-Sénégal s’inscrit dans cette dynamique qui consiste à :
–Poursuivre une politique accélérée d’aménagement de sites touristiques (Zones Touristiques Intégrée ou ZTI) permettant d’accompagner une diversification de l’offre de produits touristiques dépassant l’offre historique centrée sur le balnéaire.

–Augmenter les capacités d’hébergement avec la création de réceptifs touristiques, répondant aux normes et standards internationaux.

–Assurer une gestion durable des ressources et mettre en place des mesures et des moyens adaptés à un traitement de l’hygiène, de la salubrité et de l’assainissement dans les sites touristiques.
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
VUE AÉRIENNE DU NOUVEAU SITE SUR LA PETITE COTE 
Le projet Pointe Saréne est dans une phase décisive : les travaux d’aménagement du site sont engagés, notamment l’électrification, le réseau provisoire d’adduction d’eau, le réseau de télécommunication et très prochainement, le système d’assainissement ainsi que le revêtement des routes.

 L’intérêt des investisseurs est manifeste et plusieurs offres sont à l’étude.

Les études d’exécution et de mise en cohérence des projets de Mbodiène et Joal-Finio seront entamées prochainement.

Par ailleurs, la SAPCO planifie d’aménager cinq sites au niveau du Delta du Saloum dont les procédures d’acquisition des titres ont été finalisées.
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
PLAGE AU SINE SALOUM
 Pour répondre à la forte volonté exprimée par le Chef de l’Etat d’ériger la Casamance en Zone touristique d’intérêt national, un programme de requalification est engagé à Cap Skirring avec des travaux d’adduction d’eau et d’éclairage public.

Les travaux d’embellissement de Saly seront poursuivis avec le volet aménagement paysager en 2017.

Les travaux de finalisation de l’immatriculation des sites de Potou, de Kafountine et Abéné de même que des réserves de la zone du Sénégal oriental sont planifiés.
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
LE TOURISME AU SENEGAL
Les dispositifs d’accompagnement pour les acteurs
L’État du Sénégal à voté une loi pour faire de la Casamance, une Zone touristique spéciale d’intérêt national permettant d’accorder une exonération fiscale, pendant 10 ans, à tout opérateur qui s’installera dans cette zone.

Le Fonds constituant <<Crédit Hôtelier et Touristique >> a été créé et alimenté à hauteur de 5 milliards FCFA pour soutenir la remise à niveau des réceptifs et le besoin d’investissement des acteurs du Tourisme.
Source :reussirbusiness.com