SALINISATION DES TERRES : 1, 267 million d’hectares affectés

Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUK SENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
SALINISATION DES TERRES - 1, 267 MILLION D'HECTARES AFFECTES : Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUK SENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique 

« Restauration et valorisation des terres salées du Sénégal », tel est le thème de la séance académique solennelle annuelle de l’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (Ansts) tenue hier. L’occasion a été saisie par Dr Moussa Bakhayokho, vice-président de l’Académie pour alerter sur l’ampleur de ce phénomène de salinisation des terres dans certaines régions du pays.
 La dégradation des terres
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUK SENEGAL, Sénégal, Afrique
LE DÉGRADATION DES TERRES A FATICK 
Avec l’industrialisation de l’exploitation du sel dans certaines parties du Sénégal notamment à Fatick, la salinisation des arables gagne du terrain. Selon les résultats du rapport sur demande du chef de l’État Macky Sall à l’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (Ansts) portant sur : « Restauration et valorisation des terres salées du Sénégal », la salinisation affecte un ¼ à 1/3 des terres arables du pays soit 950 000 à 1 267 000 ha représentant près de 6 % de la superficie totale du Sénégal, visant 330 000 ménages ruraux et leur principal moyen d’existence. Ce qui concourt à l’accroissement de l’exode rural et de l’immigration. Cependant, le manque à gagner équivaut à environ 298 000 tonnes de mil sur le stock total de production alimentaire.
 La salinisation des terres
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUK SENEGAL, Sénégal, Afrique
LA SALINISATION DES TERRES 
mangrove à foundiougne
Ce rapport présenté par Dr Moussa Bakhayokho, Directeur de recherche, vice-président de l’Ansts, président de la section sciences agricoles, a démontré que dans l’étude agro-écologique la salinité est estimée à 9 % dans les Niayes et à 20 % dans le bassin arachidier. 
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUK SENEGAL, Sénégal, Afrique
LA MANGROVE DE FOUNDIOUNE EN CASAMANCE
Par contre, elle se situe entre 26 et 37 au Sénégal oriental et entre 36 et 53 % en Casamance pour atteindre un maximum de 66 % Dans la région du fleuve. Ce qui prouve d’après lui que les résultats du rapport publié récemment montre avec suffisance que la salinisation des terres est une « préoccupation universelle » qui dépasse le cadre du Sénégal. « Des études datant du siècle dernier révélaient que le monde perdait en moyenne 3 ha de terres cultivables par minute à cause de la salinisation. Celles du début du présent siècle estiment que près de 400 millions d’ha soit 13 % des terres arables de la planète sont affectées par ce phénomène », explique-t-il. Avant de préciser : « Aujourd’hui en Afrique, près de 40 millions d’ha sont concernés soit 10 % des terres salées du monde et près de 2 % de la superficie totale du continent.
 Les changements climatiques
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUK SENEGAL, Sénégal, Afrique
LES EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 
Cette étude est réalisée dans les régions du Sine-saloum (Kaolack, Fatick), Ziguinchor et du fleuve Sénégal (Saint Louis, Matam) qui sont les plus affectées par ce phénomène de salinisation des terres.

Pour inverser la tendance afin de récupérer plus de terrains, l’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal a suggéré au chef de l’Etat à créer et d’intégrer au portefeuille des problèmes prioritaires du gouvernement dans le « Programme national multisectoriel, multi-institutionnel et transdisciplinaire de lutte contre la dégradation des terres, de leur restauration » en général et de la salinisation des sols en particulier. Ce programme s’inscrit en droite ligne avec la politique du chef de l’État, dans le cadre d’une Unité mixte de recherche (Umr), une structure interinstitutionnelle, impliquant les universités, les institutions de recherche, les Ong et les organisations de producteurs à travers des activités de formation, de contrôle et de renforcement de capacités.
Source :lactuacho.com