Coumba Gawlo Seck : La DIVA à la voix d’or

La chanteuse griotte Coumba Gawlo a été élevée dans la pure tradition de la musique africaine auprès d’une mère chanteuse et d’un père auteur- compositeur. Le succès de son premier album intitulé « Seytané » sorti en 1990 lui ouvre les portes d’une brillante carrière. Elle enchaîne ensuite avec « Accident », « Déwénéti », « Kor Dior », « Aldiana » et « Amine » entre 1991 et 1997. Le single

« Pata pata » de son album « Yomalé » produit par Patrick Bruel, sorti en 1998, lui a valu une grande consécration sur la scène internationale.

Ce tube, hit de l’été 98 en Europe, lui a permis de décrocher un double disque d’or et un disque de platine. En 2001, elle sort l’album «Salii Saléé» avec lequel elle obtient la Kora D’or du meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest devant des célébrités comme Youssou Ndour et Koffi Olomidé.

Coumba Gawlo mène des actions humanitaires destinées à l’éducation et au bien-être des enfants à travers son association «Lumière pour l’enfance». Aujourd’hui, elle est Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF, Ambassadrice du PNUD pour la lutte contre la pauvreté et Marraine du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés. Elle a notamment été à l’origine du grand concert « Afrik for Haïti » en 2010 au Stade Leopold Sedar Senghor à Dakar. Concert dont les recettes sont reversées au peuple Haitien.
Source : africultures.com