Au Sénégal, Matam, dernier rempart contre le désert

AU SENEGAL MATAM DERNIER REMPART CONTRE LE DÉSERT : Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
AU SENEGAL MATAM DERNIER REMPART CONTRE LE DÉSERT : Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
Dans le nord-est du Sénégal, le réchauffement climatique a complètement déréglé le modèle ancestral d’agriculture pluviale. Pour aider les populations à s’adapter à la nouvelle donne, l’État sénégalais et l’Agence française de développement unissent leurs forces pour mettre en valeur la vallée du fleuve Sénégal.
Poussé par les vents âcres venus de la Mauritanie voisine, un vaste et dense nuage de sable s’est abattu sur la région de Matam, dans l’extrême nord-est du Sénégal, recouvrant le ciel d’un voile ocre étouffant. Mais il en faudrait plus pour dissuader les paysans de Boynadji de s’activer pour défendre leur prochaine récolte contre les oiseaux qui s’abattent en nuées sur le vert tendre des rizières s’étendant jusqu’à l’horizon.
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
DES PLUIES QUI SE FONT DÉSIRER
Ici, tout le travail de récolte se fait à la main, le dos cassé vers la terre, de la coupe des tiges à la faucille au battage des bottes sur des barils cabossés pour séparer le grain de la paille. Un labeur d’autant plus harassant que les températures avoisinent encore, en ce milieu de mois de juillet, les 45 °C et que la saison de l’hivernage, promesse d’un peu de fraîcheur, se fait anormalement attendre.
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
LA LUTTE CONTRE  LES SABLES COMMENCE
Résultat : « En 1995, on comptait encore 779 pieds contre seulement 484 pieds en 2017, conséquence de la surexploitation et du manque de pluie qui empêche la régénération », précise Momar MBaye, expert foncier et ressources naturelles à la Saed. Mais les choses sont en train de changer. « Peu à peu, les villageois prennent conscience de la valeur de leur forêt, unique dans la région », poursuit-il.
« Le rônier est utile des racines aux feuilles, pour la construction des toitures et des clôtures, la nourriture des hommes et des animaux, la pharmacopée. Cette forêt, nous l’avons reçue de nos parents. Nous devons la laisser à nos enfants », souligne Dieynaba Demba Gueye, la responsable du relais local de lutte contre la malnutrition infantile.
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
LES RÉSULTATS DU TRAVAIL
Projets, plan, développement, économie, agriculture, énergie, PSE, LEUKSENEGAL, Dakar, Sénégal, Afrique
S'AFFRANCHIR DES ALÉAS CLIMATIQUES
Un investissement principalement destiné à créer ou à réhabiliter les infrastructures nécessaires pour produire mieux et plus en s’affranchissant des aléas climatiques, notamment via l’aménagement de périmètres irrigués, la réalisation de cuvettes de décrue qui permettent de retenir l’eau plus longtemps, le développement du réseau de pistes pour désenclaver les villages ou la construction d’entrepôts de stockage et d’unités de transformation des produits agricoles.
« Ces projets visent à améliorer la sécurité alimentaire et le développement économique des territoires ruraux de la région. De meilleures conditions de production et de commercialisation des produits de culture et d’élevage favoriseront également la réduction de l’exode rural », souligne Diane Jegam, directrice adjointe du bureau de l’AFD à Dakar.
Source : la-croix.com