Coup de théâtre au Barça : Messi refuse de prolonger malgré un salaire fou de 30 à 35 millions d'euros par an proposé : L'Argentin ne...

SPORT - C'est peut-être le début de la fin de l'histoire d'amour entre Lionel Messi et le FC Barcelone. Après de très longues négociations avec les dirigeants blaugranas pour une prolongation de contrat jusqu'en 2022, le très réputé journal espagnol L'As vient de révéler que le buteur catalan a refusé une incroyable revalorisation salariale pour prolonger avec le seul club qu'il connaît jusqu'ici...
Il est la star du FC Barcelone. Phénomène de la planète football, l’Argentin est l’atout offensif numéro un du club catalan. Auteur de 345 buts en 379 matches de Liga depuis ses débuts professionnels en 2004 (cette saison, le Barcelonais affiche 33 réalisations en 31 rencontres), la Pulga est tout simplement le meilleur artilleur de l’histoire du championnat ibérique. Sans parler de son statut de recordman du nombre de Ballons d’Or glanés (5). De quoi le mettre plus que jamais en position de force à l’heure de renégocier son contrat.
Lié au champion d’Europe 2015 jusqu’en 2018, Messi est le gros dossier que les dirigeants catalans tentent de boucler depuis plusieurs mois. Annoncé dans le viseur du Manchester City de Pep Guardiola, l’Argentin n’a cessé de déclarer son attachement à la formation culé. Mais lorsqu’il s’agit d’argent, il sait se montrer intraitable avec son club. Désireux de bénéficier d’un meilleur salaire que son grand rival madrilène Cristiano Ronaldo (23,6 M€/an), l’attaquant sud-américain vise haut.

Messi est très gourmand !

Pour preuve, AS affirme que le joueur vient de refuser la première approche du FC Barcelone. Et quelle approche ! Le média espagnol affirme que l’offre repoussée oscillait entre 30 M€ et 35 M€ par saison pour un bail portant jusqu’en 2022 ! Un signal fort de la part de l’international albiceleste (117 capes, 58 buts) qui semble vouloir des émoluments supérieurs au salaire que touche Carlos Tévez en Chine (38 M€/an).
Une exigence qui, si elle se confirme, serait une bien mauvaise nouvelle pour la formation espagnole, et ce, malgré le statut hors norme de Messi. En effet, après avoir récemment prolongé Neymar et Rakitic, les Culés ne disposent pas d’une trésorerie sans limites. Déjà obligés de vendre pour espérer recruter lors du prochain mercato en raison d’un manque de liquidités, les Catalans risquent donc de devoir consentir davantage de sacrifices au sein de leur effectif. Un jeu dangereux qui annonce de longues négociations...
Avec Foot mercato