Moustapha Diakhaté fait une révélation : "Khalifa Sall n'a pas été arrêté à cause de la Caisse d'avance, mais parce que..."

Le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakkaar (Bby) veut tirer les choses au clair. Ce que Moustpaha Diakhaté  veut faire comprendre aux Sénégalais c'est que «Khalifa Sall n’a pas été arrêté à cause de la caisse d’avance. La caisse d’avance date d’avant 1987. Cette caisse était créée pour la première fois par l’ancien maire Mamadou Diop, il n’est pas poursuivi pour cela», soutient le président du groupe parlementaire Bby à l’Assemblée nationale, Moustapha Diakhaté. Dans un entretien publié dans le quotidien «24 heures», il charge le maire socialiste de la capitale et estime que ce dernier «est poursuivi pour le modus operandi qu’il a mis en place pour utiliser des deniers municipaux, à des fins autres que prévu par le budget de la ville de Dakar». 
«Avec son Daf, Mbaye Touré, ils ont fait de fausses commandes, de fausses livraisons, de fausses réceptions, de fausses factures d’achats fictifs de riz et de mil, à raison de 30 millions par mois. C’est pour cela qu’il est poursuivi», rectifie-t-il.


Selon Moustapha Diakhaté toujours, «ceux qui parlent d’arrestation à cause de la caisse d’avance, en réalité, ils racontent des histoires. Il n’est pas arrêté à cause de la caisse d’avance, mais le modus operandi qu’il a utilisé pour aller demander cette caisse d’avance là».
Le patron des députés de la majorité ne manque pas de trouver d’autres griefs à Khalifa Sall qui, martèle-t-il, «en tant qu’ordonnateur des dépenses de la caisse d’avance, ne peut pas en même temps être le comptable. Ce qui était le cas. Non seulement c’est lui l’ordonnateur des dépenses, mais c’est lui-même qui détenait par-devers lui l’argent de cette caisse d’avance là», accuse Moustapha Diakhaté qui dément toute politisation du dossier.


Avec Seneweb